Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Stéphane Hareng

30/04/1999

Chef de produit à La Française des jeux, Stéphane Hareng revient sur le lancement de Pile et Face, qui adopte un principe de jeu beaucoup plus simple.

Quelle est votre politique de lancement de jeux? Stéphane Hareng. La Française des jeux a une politique marketing assez dynamique qui prône une animation de la gamme avec deux à quatre lancements par an. Le public demande des jeux qui lui en donnent pour son argent et qui soient en même temps instantanés. L'an dernier, nous avons bien répondu à la première attente en lançant des produits assez complexes dans la mécanique de jeu, comme avec L'Ile aux trésors, qui supposait de gratter cinq à quinze cases. C'est ce que l'on appelle des mécaniques à suspense prolongé. Nous avons aussi proposé des lots en nature, par exemple une voiture avec Top Départ. Les jeux étaient donc plus riches mais on perdait un peu en instantanéité. Pile et Face revient donc à plus de simplicité? S.H. Le positionnement de Pile et Face peut se résumer en trois mots: pari, simplicité et ludisme. Le pari est évidemment lié à l'acte de lancer une pièce en l'air. C'est du hasard pur, le principe-même de La Française des jeux, au point que tout le monde nous a dit:«Mais pourquoi n'y avez-vous pas pensé plus tôt?».La simplicité réside dans la facilité du grattage, et le ludisme se retrouve dans les publicités. Comment ce jeu a-t-il été accueilli? S.H. Sur les six premières semaines, il a réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 617millions de francs, ce qui correspond à environ 123millions de tickets vendus. À 5francs, il s'agit d'un achat d'impulsion, décidé sur le lieu de vente au moment où l'on achète ses cigarettes. Il faut noter que l'on a appelé le jeu Pile et Face, ce qui incite les gens à acheter deux tickets. Il se comporte donc en fait comme un jeu à 10francs. Entretien: P.C.

Envoyer par mail un article

Stéphane Hareng

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.