Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INSTITUTIONNEL

Européennes: le chemin des urnes

28/05/1999

Le gouvernement mène campagne depuis le 27mai avec Hémisphère droit pour combattre l'abstentionnisme aux prochaines élections européennes.

Après le Parlement européen, c'est au tour du ministère des Affaires étrangères, plus précisément du ministre délégué chargé des Affaires européennes Pierre Moscovici, de lancer une campagne civique. L'enjeu est identique: inciter les Français à prendre le chemin des isoloirs, dimanche 13juin, date des élections européennes.«Le taux de participation aux scrutins européens est en baisse constante,commente Luc de Williencourt, sous-directeur de la communication au ministère des Affaires étrangères.La période estivale, le système proportionnel et l'unique tour démotivent les électeurs.»

Neutralité et humour

Comme les 18-30ans sont particulièrement réticents, l'agence Hémisphère droit, en charge du budget, leur a concocté une campagne sur mesure privilégiant la neutralité politique et l'humour. «Le réalisateur Jean Achache a utilisé le thème de la transparence,explique Frank Tapiro, codirecteur de création d'Hémisphère droit.Un jeune homme entre dans un café, mais il est invisible pour les serveurs et les clients. Il n'a aucune opinion: il ne compte pour personne. Il devient concret en lisant notre slogan dans un journal: «Voter, c'est exister.»Le ministère a investi 5millions de francs, hors espaces publicitaires accordés gracieusement, dans cette campagne qui a démarré le 27mai sur les chaînes hertziennes et s'achèvera la veille des élections. Hémisphère droit a aussi créé des affichettes destinées aux mairies. Un personnage en pointillé, symbole de l'abstentionniste, côtoie un jeune homme en chair et en os sur le même banc public. En radio, la transparence est évoquée par des «silences» ponctuant un dialogue. Les radios de service public sont évidemment sollicitées pour diffuser des spots. Des négociations sont en cours avec des stations proches des jeunes, dont NRJ. «Nous avons aussi décliné la campagne sur Internet,ajoute Luc de Williencourt.Lesite du ministère des Affaires étrangères présente les spots et les affichettes. Il donne aussi des informations liées aux élections et à l'Europe en général.»L'existence de ce «minisite» conçu par l'agence multimédia De Viris sera notamment annoncée sur les sites Nomade, Lokace et Le Monde.

Envoyer par mail un article

Européennes: le chemin des urnes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies