Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INSTITUTIONNEL

La SNCF en appelle au civisme

11/06/1999

La SNCF Ile-de-France cherche à réinstaurer un sentiment de sécurité dans ses trains de banlieue.

La SNCF Ile-de-France, avec le concours de l'agence Devarrieuxvillaret, s'attaque aux actes d'irrespect qui perturbent voyageurs et agents. Elle ne s'adresse pas à la grande délinquance, considérant que la communication, à ce stade, ne peut remplacer l'action sur le terrain. Résultat, quatre visuels, visibles du 14juin au 11juillet sur les quais et dans les trains, viennent rappeler aux 2millions d'usagers les principes de politesse et de propreté. Cette campagne, d'un montant de 1,5million de francs, est sans fioritures. Calquée sur la réalité, elle montre des rames taguées, des pylônes rouillés et, paradoxalement, des quais déserts... Les récents événements liés au décès de l'agent de la RATP Éric Douet ont bien failli la retarder. Après réflexion, Virginie Abadie-Dalle, la directrice de la communication de la SNCF Ile-de-France, a donné son feu vert, malgré le risque de confusion des discours.«Il est urgent de prendre la parole, car le train de banlieue subit une forte crise,précise-t-elle.Les actes de malveillance sur les agents et les biens ont augmenté de 30% au cours de l'année 1998. Le trafic a connu une régression. Il est actuellement équivalent à celui de 1992.»«La SNCF a des devoirs: ses clients aussi,enchaîne la directrice de communication.Nous ne pouvons rien améliorer sans leur participation. D'où le message: "Nous sommes tous dans le même train".»Cette campagne a été annoncée lors d'un séminaire de presse. Pendant deux jours, des journalistes ont été invités à prendre la mesure du problème sur le terrain. Au mois de septembre, la SNCF Ile-de-France achèvera sa mue en se dotant d'une marque et d'un logo.

La RATP attentiste

Malgré la proximité de leurs réseaux, la SNCF n'a pas associé la RATP à son action. Très discrètes, la Régie et l'agence BDDP Corporate avouent réfléchir à«une campagne déconnectée de l'émotion actuelle».La marge de manoeuvre des directions de la communication est très délicate. Il leur faut trouver le ton juste pour parvenir à réconcilier les agents et leurs clients exaspérés pour des raisons antagonistes.

Envoyer par mail un article

La SNCF en appelle au civisme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.