Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SPONSORING

Richard Virenque fait trembler le Tour

09/07/1999

Le Tour de France est parti samedi 3juillet avec le coureur varois. Mauvaise nouvelle pour les partenaires de l'épreuve.

Il n'était pas le bienvenu. Richard Virenque est pourtant sur le Tour de France. Spectateurs et médias y trouvent leur compte, pas forcément les sponsors. Le Crédit lyonnais a sorti ses griffes à l'annonce de sa réintégration dans la course, imposée par l'Union cycliste internationale (UCI). La banque, principal sponsor de la Société du Tour (30millions de francs investis) a même évoqué la possibilité de mettre un terme à son partenariat. Pour beaucoup, Richard Virenque symbolise, à lui seul, l'épineux dossier du dopage.«Nous sommes contre les mesures prises par l'UCI et totalement solidaires des dirigeants du Tour»,commente Daniel Isaac, responsable du sponsoring sportif au Crédit lyonnais. L'éventualité de lui remettre le maillot jaune aux couleurs de la banque a peut-être fait réfléchir les dirigeants de l'établissement.

Curiosité et rumeurs

En rejetant les accusations de dopage le concernant, Richard Virenque attise curiosité et rumeurs. Les sponsors craignent que sa présence ne provoque de nouvelles descentes de police sur le Tour.«C'est toute l'image controversée du champion varois qui pose problème, explique Gilles Dumas, directeur général de l'institut d'études Le Sport Lab.Richard Virenque est le coureur préféré des Français, mais aussi le plus critiqué.Comme pour Aimé Jacquet, avant la Coupe du monde de football, il y a, d'un côté, une élite intellectuelle qui dénigre et, de l'autre, le grand public qui demande du spectacle, de la communion et de l'émotion.»Une chose est sûre: quitter le navire quand il coule n'est pas la meilleure attitude à adopter. Les déclarations du Crédit lyonnais s'interrogeant sur la poursuite de son partenariat tiennent plus du coup de gueule que d'une réelle intention d'arrêter de sponsoriser une épreuve réunissant quinze millions de spectateurs et dont les deux premières étapes ont déjà rassemblé cette année une moyenne de plus de 4,3millions de téléspectateurs en France, soit un million de plus qu'en 1997, année d'audiences records.

Envoyer par mail un article

Richard Virenque fait trembler le Tour

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.