Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Eh bien buvez maintenant

09/07/1999

Badoit poursuit sa saga animalière. Depuis début juillet, la marque, dans un spot signé DDB, transforme La Cigale et La Fourmi en happy-end.

Tout le monde connaît la fable de La FontaineLa Cigale et la Fourmi.La cigale, ayant chanté tout l'été, se fait éconduire par la fourmi lorsqu'elle lui réclame à manger. Jusqu'au 22 juillet, Badoit (Danone) et DDB proposent une nouvelle version de cette fable sur les écrans. La cigale s'invite toujours à dîner chez la fourmi. Mais là où La Fontaine nous assénait sa petite morale, Badoit réconcilie les deux célèbres antagonistes. Depuis huit mois, Badoit a abandonné son discours santé axé sur le thème de la digestion. Les repas ont changé, ils sont plus destructurés, plus légers. Et Badoit, afin de rester en phase avec les consommateurs, a décidé de se repositionner sur le plaisir.«Les consommateurs n'avaient plus envie d'entendre parler de digestion,explique Éric Dalsace, directeur commercial à l'agence.Il fallait faire évoluer la communication. Nous sommes partis du postulat suivant: la chose la plus importante dans un repas, ce n'est pas, finalement, ce qui est dans l'assiette, mais l'ambiance qui est autour de la table.»Détentrice du budget depuis vingt-six ans, DDB a imaginé recourir à l'anthropomorphisme. Trois spots diffusés en 1998: «Le Corbeau et le renard», «Le zèbre et le lion» et «Le renard et les poules», lui ont permis de parler de convivialité, de bonne humeur, et de donner à Badoit un territoire de communication spécifique.«Nous avons choisi des animaux qui, dans l'inconscient collectif, ne s'entendent pas,souligne Catherine Castel, conceptrice-rédactrice.Ils campent rapidement la situation et permettent un happy-end.»Avec ce nouvel épisode, la saga animalière se poursuit avec cette fois des personnages en 3D. Vingt-huit semaines de production et de postproduction, chez McGuff, ont été nécessaires pour réaliser ce spot étonnant. Badoit a demandé à deux comédiennes de prêter leur voix à la cigale (Anémone) et à la fourmi (Sabine Azema). Un regret: que la voix d'Anémone ne soit pas aussi facilement identifiable que celle de Sabine Azema.

Envoyer par mail un article

Eh bien buvez maintenant

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.