Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Drôle d'idylle

27/08/1999

Sur une touche d'humour, Spontex présente Swing, l'éponge qui allie pouvoir grattant et esthétisme, et Ernie le hérisson. Le film est signé BDDP@TBWA.

Ernie le hérisson teste deux éponges combinées, dites de récurage, comprenez qui comportent une surface verte grattante et une surface blonde. La première éponge est standard. Elle ressemble pourtant fortement au produit phare de la marque concurrente de Spontex, Scotch Brite. La deuxième est la nouvelle éponge de Spontex, Swing, qui allie pouvoir grattant et esthétisme. Ernie se frotte sur l'une puis sur l'autre et, bien évidemment, il adopte Swing, tombant amoureux de sa forme en S et de ses motifs. Le film est signé «Nouvelle Swing de Spontex, la plus belle pour aller gratter». À l'antenne depuis le 22août, ce spot est le premier réalisé par BDDP@TBWA pour la marque depuis la reconfirmation de l'agence sur le budget après compétition. Marque innovante - le film précédent de TBWA annonçait la venue de Flash, l'éponge qui gratte sans rayer -, Spontex espère bien, avec cette nouvelle éponge, prendre la tête du marché du récurage, damant ainsi le pion à son grand rival.«Cette éponge est une innovation importante puisqu'elle est non seulement efficace mais également jolie,souligne Julie Darras, chef de publicité chez BDDP@TBWA.Afin de le démontrer, nous avons opté pour un parti pris comparatif. Ce qui ne gâche en rien la création, puisque les prétests sont excellents.»Six semaines ont été nécessaires aux spécialistes du studio londonien Henson Company pour réaliser Ernie. Car Ernie est un animatronic, une marionnette synthétique à la fois manuelle et motorisée. Son corps, sculpté et moulé en latex, a été recouvert de fourrure. Quelque 5000cure-dents à cocktail ont été peints pour faire ses piquants. Le hérisson a été animé à l'aide de baguettes fixées dans la tête, les pieds et le corps. Celles-ci ont ensuite été effacées par ordinateur. Des minimoteurs, télécommandés et cachés dans le cou et la tête de la marionnette, ont permis d'animer les yeux, les oreilles, la bouche et les narines. Le résultat est saisissant, le hérisson a l'air plus vrai que nature. Heureusement, parce que c'est quand même lui qui fait tout l'intérêt du film.

Envoyer par mail un article

Drôle d'idylle

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.