Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Isabelle Richard

27/08/1999

Isabelle Richard a rejoint le traiteur Martinet au début de l'année comme responsable marketing. Elle explique la stratégie de cette marque en quête de notoriété.

Quelle est l'histoire de Martinet? Isabelle Richard. La société a été créée il y a un peu plus de vingt ans, de façon artisanale, sous la houlette de Pierre Martinet, un charcutier de la région lyonnaise. En 1991, la marque s'est installée en grande distribution, dans le rayon des salades en libre-service. Elle a aidé à dynamiser ce marché qui, à l'époque, était tout nouveau. Racontez-nous l'historique publicitaire de la marque... I.R. La communication a débuté en 1994, pour aider la marque à développer sa distribution. Le premier film, déjà réalisé avec l'agence Jump, mettait en scène Pierre Martinet, le Pdg, avec la signature «Le traiteur intraitable». Le deuxième film, en 1995, faisait intervenir des consommatrices. Les deux années suivantes, la campagne avec Patrick Sébastien a permis de booster la notoriété de la marque, qui atteignait 30% en 1998. Nous avons alors pensé que la marque était suffisamment installée pour opérer une rupture totale dans la communication, en l'axant plus sur la diversité des produits. Mais c'était prématuré. Nous sommes donc revenus aux codes traditionnels avec cette dernière campagne. Pourquoi mettre en avant Pierre Martinet? I.R. Cela permet à la marque de revendiquer le savoir-faire du traiteur, de montrer que ce n'est pas un produit industriel. Pour les consommateurs, c'est un gage de qualité. Quelle est votre part de marché? I.R. La marque représentait 39% du marché des salades traiteurs au début de l'année. Elle est leader, devant Fleury Michon et Bonduelle, qui vient d'arriver sur ce marché. Avez-vous des projets de lancement de produits? I.R. Notre positionnement reste sur les produits traiteurs. Après les salades, nous voulons nous ouvrir à d'autres produits frais en 2000. En communication, nous travaillons sur des messages toute l'année, plus axés sur la qualité, et toujours avec Jump. Entretien: P. C.

Envoyer par mail un article

Isabelle Richard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.