Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉDITION D'ENTREPRISE

La Fnac bien dans son Epok

15/10/1999

Le distributeur a lancé le 14octobre «Epok », magazine de marque, conçu et réalisé par Textuel.

Il a tout d'un news. Couverture, sujets, diffusion... Mais ce n'est pas un news. En revanche, « Epok » est sans doute le plus magazine des consumer français. Ce nouveau mensuel de 140pages, consacré à l'actualité culturelle et technologique, est disponible, depuis le 14octobre, dans les magasins Fnac. Installé près des caisses ou à l'entrée des deux cents points de vente de l'enseigne, « Epok » est vendu 10francs mais remis gratuitement aux adhérents de la Fnac. La diffusion visée est de 600000exemplaires, ce qui le place dans le peloton de tête des news magazines français.Télérama,le premier de la classe, culmine à 653579exemplaires.

L'équilibre dans deux ans

François-Henri Pinault, président de la Fnac, explique dans l'éditorial, qu'« Epok » souhaite« raconter toutes les cultures et toutes les technologies (...), montrer les filiations, les métissages et les ruptures sans a priori ». Au sommaire, trois grandes rubriques mêlent les genres et les styles. Azimuts fait un tour express de l'actualité de A à Z. Le Magazine propose, pour le premier numéro, un reportage sur les artistes algériens et une interview exclusive d'Alain Souchon, vendue en couverture. Enfin, Le Guide présente une sélection, parmi les nouveautés de disques, livres, logiciels, etc.« Nous avons mis en place une charte éditoriale garantissant l'indépendance du titre. Il n'y aura pas d'accord particulier avec les fournisseurs ni de publirédactionnel,explique Denis Vicherat, directeur des publications de la Fnac.Le choix des sujets appartient à la rédaction. »Celle-ci est installée dans les locaux de Textuel, l'agence chargée de la conception d'« Epok ». Dix personnes ont été embauchées dont Yann Plougastel, rédacteur en chef du titre et ancien grand reporter àL'Événement du jeudi. « Avec deux tiers du budget couverts par la publicité(180000F la page selon la régie Media&Supports)et un tiers par les ventes, nous espérons atteindre l'équilibre financier d'ici à deux ans, l'objectif n'étant pas de gagner de l'argent »,précise Denis Vicherat. En effet avec « Epok », la Fnac souhaite, avant tout, soigner la relation nouée avec sa clientèle tout en continuant, comme elle le fait via ses forums ou ses bancs d'essai, à donner de l'information sur les produits vendus. Les adhérents, qui reçoivent le magazine « Contact » à domicile, souhaitaient davantage d'informations. Mais la pagination était difficile à accroître compte tenu d'un budget dépassant déjà les 20millions de francs. D'où la décision de créer «Epok». «Contact» est donc transformé en guide pratique. Six versions différentes seront diffusées, en fonction des localisations géographiques des abonnés.

Envoyer par mail un article

La Fnac bien dans son Epok

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies