Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Patrice Fleau

22/10/1999

Patrice Fleau, chef de groupe marketing chez Spontex, revient sur le lancement réussi de la Swing.

Pourquoi avoir axé votre dernière campagne sur un personnage de hérisson ? Patrice Fleau. La communication de Spontex a toujours été volontairement décalée et ludique. Nous avons à coeur de casser les codes habituels, pour faire oublier l'aspect rébarbatif du ménage. Le spot « Gratounette », réalisé par Mondino dans les années 80, ou le film « Flash Éponge », sorti début 1999 illustraient parfaitement cet état d'esprit. Ici, nous ne voulions montrer ni ménagère ni vaisselle sale. Plutôt démontrer l'efficacité de la Swing avec humour, pour nous démarquer de nos concurrents, qui communiquent sur le mode de l'efficacité, de façon plus austère. Comment a été conçue la Swing ? P.F. Les produits qui sortent actuellement sont très colorés, très ludiques, dans le domaine de l'électroménager par exemple. Nous voulions donner à cette éponge grattante, lancée en mars, des courbes douces, dans l'air du temps, avec une apparence « fun » dans la couleur et la présentation. Cela s'accorde bien avec notre image. Le succès du spot a-t-il eu des répercussions sur les ventes ? P.F. Avant cette campagne, nous étions déjà leaders sur le marché du récurage. Mais cela se jouait à un point par rapport à 3M (éponges Scotch Brite), notre principal rival. Après la vague « Ernie », en septembre, nous avons creusé l'écart. Nous sommes maintenant à 35,9% de parts de marché contre 29,3% pour 3M. Depuis soixante-sept ans que Spontex existe, c'est un résultat historique en termes de leadership. En juillet, nous avions vendu 138000packs de Swings. En septembre, nous avons plus que multiplié ce chiffre par deux puisque 289000packs ont été achetés. D'où vient la marque Spontex ? P.F. Elle a été fondée en 1932 à Beauvais par des ingénieurs, qui ont créé son nom en contractant les mots « Sponge » et « Textile ». À l'époque, ils avaient inventé la première éponge végétale, en coton, en pâte de bois et en lin. Aujourd'hui, la marque Spontex fait partie de Total, aux côtés de la marque Mapa. Entretien : D.L.G.

Envoyer par mail un article

Patrice Fleau

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.