Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bruno Jager

29/10/1999

Bruno Jager, directeur marketing France et international de Ducros, revient sur le succès de la dernière campagne produit de la marque.

Pour quelle raison restez-vous fidèle au personnage du père Ducros? Bruno Jager. Depuis son apparition en 1978, le chef cuisinier a toujours été un excellent facteur d'impact et un vecteur d'image très fort. Avec son accent provençal, il représente parfaitement la marque, basée à Carpentras. Pour la campagne «Sachets malins», nous avons décidé de le sortir de sa Provence pour le rendre plus accessible. En lui donnant le rôle de présentateur d'émission télévisée, nous le faisons évoluer vers plus de modernité. Sans le priver de ses racines méridionales. Cette campagne a-t-elle eu un impact sur vos ventes? B.J. C'est du jamais vu depuis la création de la marque dans les années 60! Nous avons doublé nos ventes de Sachets malins en septembre. Et, après la vague de spots, les ventes continuent à augmenter! Ce produit a été lancé il y a trois ans, nous en vendons trois millions d'unités par an. Il est l'emblème de la marque: c'est le moins cher, le plus pratique et le plus universel. Nous avons atteint un taux de pénétration de 60% et avons attiré des consommateurs, qui, aupavant, n'achetaient jamais d'épices. Beaucoup s'imaginent qu'il est difficile de cuisiner le curry, l'aneth... Ils ont été séduits par la facilité d'utilisation de la gamme, qui permet un usage quotidien. Comment vous situez-vous sur le marché des épices? B.J. Nous sommes leaders avec 55% de parts de marché, contre 16% pour Amora. Le marché des épices est le plus important en matière d'aide culinaire. Il représente un milliard de francs par an. Nous sommes la seule marque à faire de la publicité sur ce type de produits et à dynamiser le marché. Nous avons diversifié notre offre en proposant des mélanges exotiques ou la «Touche fondante», une tablette d'arôme qui s'incorpore dans les plats. Avec toujours le même principe: la cuisine facile. Entretien: D.L.G.

Envoyer par mail un article

Bruno Jager

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.