Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le père Ducros superstar

29/10/1999

Même si on s'appelle le père Ducros, ce n'est pas toujours facile d'expliquer la recette de l'omelette. Surtout lorsqu'on se voit affligé d'une assistante aussi bêtasse que dans la parodie d'émission culinaire réalisée par Etienne Chatiliez pour l'agence Callegari Berville. Pourtant, les ingrédients sont d'une simplicité biblique: des oeufs et un sachet d'herbe. Imparable, comme la signature «C'est pour tous les jours qu'il se décarcasse».«Nous avons voulu faire revenir le père Ducros sur le devant de la scène,explique Pierre Berville, directeur de création de Callegari Berville,même s'il n'avait jamais vraiment été abandonné. Les études menées auprès des consommatrices montrent qu'elles adorent ce personnage, sa faconde de méridional, son accent provençal et sa drôlerie.»

Pédagogie à l'honneur

Les résultats le prouvent: la cote d'amour du cuisinier moustachu est au plus haut. Le spot pour les Sachets malins, diffusé du 23août au 4octobre derniers, a obtenu un score spécifique de 42% (pour un standard de 15%), et un score prouvé de 52% (soit plus du double du standard). La leçon de cuisine a été bien apprise: 23% des interviewés citent le côté simple et facile du produit, et 17% le gain de temps. Surtout, 31% estiment que les Sachets malins pour omelette donnent plus de saveur aux aliments. En septembre 1998, déjà, le film des Sachets malins pour poulet avait obtenu d'excellents résultats. Normal: le père Ducros s'est fait, au fil du temps, plus pédagogue.«À ses débuts, en 1978, le personnage avait un petit côté Père Fouettard,raconte Pierre Berville.Il ne se gênait pas pour engueuler les ménagères, et les consom- matrices le trouvaient un peu trop autoritaire. Nous travaillons sur le budget depuis plus de deux ans et nous avons essayé de rendre le cuisinier plus complice. Il se fait même mettre en boîte par son assistante!»En même temps, en faisant évoluer le père Ducros sur le plateau d'une émission télévisée, l'agence essaie d'ancrer davantage la marque dans la modernité, tout en mettant l'accent sur les nouveaux produits proposés par Ducros, qui diversifie son offre et ne se cantonne plus aux simples épices. Les prochaines campagnes lanceront des innovations de la marque. Avec le père Ducros, fidèle au poste.«Il est impensable d'abandonner ce personnage,sourit Pierre Berville,ce serait aussi idiot que d'abandonner le Bibendum Michelin!»

Envoyer par mail un article

Le père Ducros superstar

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.