Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Françoise Bellanné

05/11/1999

Françoise Bellanné, responsable de l'image et de la publicité de la RATP, revient sur le succès de la campagne institutionnelle et évoque le centenaire du métro parisien.

Quel était l'objectif de cette campagne? Françoise Bellanné. Trois ans après nos affiches mettant en scène le super héros «M», il s'agissait de nous repositionner. La dernière campagne montrait les qualités objectives de la RATP: la rapidité, la fin du stress dans les embouteillages, l'aspect non-polluant du métro. Nous voulions revenir à une communication plus humaine. Nous accompagnons les usagers dans leur vie quotidienne. Même en bougeant, on continue à vivre. Les moeurs ont changé: on ne reste plus inactif pendant un trajet. Qui n'a jamais lu dans le métro, qui n'a jamais embrassé un ami pour lui dire au revoir au sortir d'une rame? C'est cette relation complice que nous avons souhaité mettre en avant pour sortir du schéma mental «métro-boulot-dodo», et insister sur la qualité de vie. Sur la campagne institutionnelle, vous avez transformé votre code couleur. Pourtant, les visuels de la campagne anti-violence, réalisée par BDDP Corporate, comportent encore le bandeau... F.B. C'est une transition. Le bandeau va disparaître définitivement au profit des «Lignes de vie». Le 15novembre, une nouvelle vague va être lancée, en affichage et en presse magazine. Pour la RATP, il est important de communiquer régulièrement. Nous innovons continuellement sur le réseau pour améliorer l'offre. Quels sont vos projets pour le centenaire du métro parisien, le 19juillet 2000? F.B. Les célébrations vont commencer dès le 16novembre, avec une opération événementielle. Nous ferons découvrir les métros du monde, symbolisant les quatre continents, dans quatre stations. La station Invalides sera décorée à la manière du métro moscovite, Jussieu prendra les couleurs du Caire, Chaussée d'Antin de Mexico et Villiers de Séoul. Une façon de faire voyager encore plus nos usagers. Entretien: D.L.G.

Envoyer par mail un article

Françoise Bellanné

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.