Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

...Skwall

19/11/1999

Il s'appelle Skwall, mais ne se considère pas comme un requin. À vingt-cinq ans, ce passionné de rap a «de l'appétit» pour la musique et la réalisation. Sorti en 1996 du Conservatoire libre du cinéma français, il réalise un court métrage de fin d'études, Putain, la Garce! Ce fan de Spielberg et Kubrick tourne des clips pour des artistes autoproduits et crée la maison de production Fokal en 1998. Il travaille pour Ménélik, Doc Gynéco, les Poetic Lovers et Organize, puis rejoint Kashmir Production en mars 1999. Il a réalisé cet été sa première publicité pour NRJ avec Euro RSCG Works. Son credo? «Raconter des histoires».

Le souvenir que je garde de ce tournage, c'est ma rencontre avec Pascal Marti, un immense chef-opérateur. J'étais très flatté qu'il accepte de travailler avec moi. Il m'a beaucoup appris et a réalisé une lumière somptueuse sur ce film. Nous avons tourné en une journée à New York. L'histoire, c'est une bande de jeunes qui ne veulent plus sortir d'un taxi jaune pour continuer à écouter la radio. Cette publicité a été diffusée cet été et va repasser prochainement: la musique de Cher et Lenny Kravitz va être remplacée par des tubes plus actuels. J'ai très envie de travailler à nouveau pour la pub. C'est un format qui impose des contraintes mais que je trouve très excitant.» On est complètement à l'opposé du clip pour Nicole, tourné dans 20m2! J'ai voulu faire un film ultra-américain, avec poursuites de bagnoles et d'hélicoptères, comme dans les séries que je regardais étant môme. Cette infrastructure était à la fois difficile et marrante à gérer: j'avais l'impression d'être un gamin jouant avec des voitures de police grandeur nature!» De tous les clips que j'ai réalisés, celui-ci est mon préféré. Je l'ai tourné en Super 16, avec une équipe réduite. L'artiste, Daddy Lord C, est autant boxeur que musicien. Il fallait réussir à montrer ses deux personnalités sans tricher, en rendant compte de son punch. Je suis très satisfait de la lumière que j'ai élaborée moi-même. J'ai utilisé le Flame pour parfaire le tout.» Ici, le challenge était de reproduire une pochette de disque, qui montrait la chanteuse Nicole dans une laverie. Nous avons tourné à Barbès. C'est un morceau très soft, je voulais donner une impression de douceur, faire quelque chose de très féminin et sophistiqué. Tout en gardant un esprit rap.»

Envoyer par mail un article

...Skwall

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W