Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

...Patrick Messina

26/11/1999

Bizarre, bizarre. Patrick Messina, trente-deux ans, de l'agence Métis, n'a pas vraiment eu une formation traditionnelle pour devenir photographe. Titulaire d'un bac D, maths et biologie, il s'est orienté d'abord vers un Deug A, spécialisé en maths et scien- ces, avant d'intégrer l'école Louis Lumière où il est resté deux ans. En parallèle à ses études, il travaillait pour Les Inrockuptibles qui lui commandaient des portraits en noir et blanc de musiciens et d'écrivains. Un avantage du métier de photographe? Avoir le privilège de rencontrer des gens assez rares. -

Il fallait faire un portrait des skippers participant au Vendée Globe. Je suis venu quinze jours avant le départ. Chaque matin, je faisais des repérages afin de trouver des lieux en adéquation avec le caractère des concurrents. Tous ceux qui connaissent Yves Parlier l'appellent "l'extraterrestre", d'où le choix de cet endroit lunaire.» - Le brief de l'agence consistait à passer du temps avec les sportifs et sortir une photo dans des moments qui n'étaient pas des actions sportives. C'est quelque chose que j'ai adoré faire, car c'était du noir et blanc et du 24x36 alors que j'en fais très rarement. Cela m'a beaucoup motivé, d'autant plus que j'aime le milieu sportif.» - Ce qui m'a marqué, c'est le "chantier" quand nous sommes arrivés au supermarché. Il y avait plein de trucs cassés par terre, des cartons qui traînaient partout, donnant l'impression que c'était le premier jour d'ouverture. Il fallait choisir le linéaire et je me suis dit que ce ne serait jamais prêt. Puis, en vingt minutes, tout était parfait. Ce qui était vraiment bien aussi, c'est que Daniel Bernard était complètement disponible et concentré sur le fait qu'il était pris en photo. Il était très cool, plutôt souriant, comme s'il faisait ça tout le temps.» - LesInrocksont envoyé à New York cinq photographes à des moments différents. Une partie du travail consistait à faire de "l'errance photographique". Chacun avait un quartier imposé, mais le reste du temps on faisait ce qu'on voulait. Cette photo a été prise en mars de la terrasse de mon hôtel, idéalement placée à l'angle de la 6eavenue et de Central Park.» -

Envoyer par mail un article

...Patrick Messina

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies