MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Marques
Agences
Médias
Plan de la rubrique Médias
Voir les dossiers Médias
Votre Flux Rss Stratégies Médias
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article
Page 1/2

Futuremag, le bi-savoir

Audiovisuel

12/02/2016 -

L’émission bimédia d’Arte consacrée à l’innovation a mis en place une politique de second écran qui enrichit son contenu et permet d'engager sa communauté sur les réseaux sociaux. Pour ses deux ans, elle lance les Trophées de l'innovation présidés par Muriel Penicaud.

© DR

Am(bi)tieuse et ludique. Futuremag, émission hebdomadaire d’Arte dédiée à l’innovation a ouvert une voie, depuis deux ans, avec une double ambition.  «Faire aimer la science et le progrès et démontrer que chacun peut y prendre sa part en créant des passerelles entre les chercheurs et  le grand public» résume la productrice télé, Simone Halberstadt Harari, fondatrice de Effervescence, qui a remporté, face à une quarantaine de dossiers, l’appel d’offres lancé il y a deux ans par la chaîne franco-allemande et son directeur éditorial de l’époque, Vincent Meslet (parti depuis diriger France 2). Et, deuxième objectif, poser les jalons d’un programme cross-médias pensé dès sa conception pour une audience télé et une communauté web interactive. Deux publics… deux rédactions, l’une chez Effervescence (20 personnes), l’autre chez son partenaire, la Netscouade (4 personnes), l’agence de Benoît Thieulin, ex-président du Conseil national du numérique.

Difffusion prolongée sur les réseaux sociaux

«La TV est un média de masse et de la rareté, sans interaction et limité dans le temps, souligne Benoît Thieulin, avec Futuremag nous avons une vraie politique de second écran, avec des contenus ad hoc pour aller plus loin et en savoir davantage, qui peuvent être suggérés par la communauté». Futuremag questionne les mutations au sein de grandes entreprises et dans différentes industries et rend compte des découvertes de nombreuses start-ups.  «Nous avons par exemple évoqué l’introduction des robots collaboratifs (cobots) dans les usines, les panneaux photovoltaïques de Michael Graetzel, calqués sur le mécanisme de la photosynthèse des plantes, ou encore les emballages comestibles de David Edwards» poursuit Benoit Thieulin.

Camille Gicquel, rédactrice en chef web, organise son planning très en amont. Elle peut compter sur le réalisateur TV qui a l'œil, pendant les tournages, sur ce qui pourrait enrichir le net en vidéo. Avec son équipe, elle réalise en complément des articles et des reportages exclusifs ainsi que des formats spéciaux («Tutos des makers», chroniques data, infographies..) et gère le community management. «Nous faisons vivre l’émission toute la semaine sur internet et les réseaux sociaux, avec du teasing dès le lundi, des contenus exclusifs à partir du vendredi, et pendant l’heure de diffusion, le samedi à 13h30, un  live tweet avec chiffres clés, citations, définitions... toutes les 2 minutes. La conversation se poursuit tout le week-end», déroule-t-elle. L’émission est aussi rediffusée sur Facebook et You Tube, puis chaque contenu (reportages ou animations) est posté solo jusqu’à la nouvelle émission. Bilan: Futuremag affiche jusqu'à 600 000 téléspectateurs par semaine et 2 millions de vues sur les players. Elle compte 20 000 fans et mille partages par mois sur Facebook, 16 000 followers sur Twitter et 10 000 abonnés sur You Tube.


Page 1/2
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Plus d'informations sur Stratégies.fr

Dans l'annuaire des agences et prestataires :
Netscouade , Passerelles