MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Marques
Agences
Médias
Plan de la rubrique Médias
Voir les dossiers Médias
Votre Flux Rss Stratégies Médias
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

En 2016, plus de la moitié des Américains utiliseront Facebook

Réseaux sociaux

09/02/2016

© AFP

Cette année, pour la première fois, plus de la moitié de la population américaine utilisera Facebook, selon les dernières prévisions publiées par l'institut Emarketer. En 2016, 50,3% des Américains tous âges confondus seront sur Facebook au moins une fois par mois. Ils étaient 49,3% en 2015. Facebook reste donc le premier réseau social et le restera au moins jusqu'en 2020, selon Emarketer. En 2016, 162,9 millions d'internautes américains se connecteront au site au moins une fois par mois.

Instagram, détenu par Facebook, est le second réseau social le plus utilisé avec 89,4 millions d'utilisateurs américains cette annnée, soit 27,6% de la population. Twitter arrive en troisième position mais bien en retrait avec 56,8 millions d'utilisateurs prévus cette année, représentant 17,5% de la population américaine.

«Facebook reste le roi des réseaux sociaux, et sa croissance en termes d'usage vient en priorité de gens issus de la Generation X et des seniors, déclare Debra Aho Williamson, analyste d'Emarketer. «Beaucoup d'adolescents et de jeunes adultes utilisent Facebook, mais la croissance ralentit sur ce type de population.»

Utilisation en mobilité

La position dominante de Facebook lui permet de garder haut la main une bonne part des dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis. Cette année, Facebook captera 73,4% de ce marché soit 9,86 milliards de dollars. Le second, Twitter, est loin derrière en récupérant 13,8% des dépenses publicitaires américaines, soit 1,86 milliard de dollars.

Un autre point important en faveur de Facebook est que, cette année, plus de la moitié des utilisateurs de téléphones portables seront aussi des utilisateurs de Facebook. En 2016, 52,9% des possesseurs de mobiles se connecteront à Facebook au moins une fois par mois via leur smartphone. Et 86% des utilisateurs de Facebook accéderont à la plateforme via un téléphone. En 2019, ils seront 91%. Une tendance qui permet à Facebook de récupérer 19,2% du total des dépenses publicitaires effectuées sur ce média aux Etats-Unis (Google reste le n°1 avec 31,7% de part de marché).

Toutefois, Twitter reste le réseau social auquel on accède le plus via son smartphone et dont la part des revenus est la plus grande via le mobile. Cette année, 92,3% des utilisateurs de Twitter s'y connectent en passant par leur téléphone portable.

Alors que Facebook devrait générer cette année 82% de ses revenus aux Etats-Unis grâce à la publicité sur mobile, Emarketer prévoit que ce chiffre atteindra 90% pour Twitter. «Twitter et Facebook sont loin devant les autres sociétés en pourcentage de leurs revenus générés par les ressources publicitaires sur mobile. Ils contribuent ainsi à convaincre les annonceurs que le mobile est important dans leur stratégie», conclut Debra Aho Williamson.  


Alain Delcayre
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants