MARKETING COMMUNICATION MEDIAS DIGITAL
Marques
Agences
Médias
Plan de la rubrique Médias
Voir les dossiers Médias
Votre Flux Rss Stratégies Médias
Retour à la page précédente
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteVersion imprimable de l'article

The Independent arrête son édition papier

quotidiens

12/02/2016

© AFP

Le quotidien britannique The Independent, dont les ventes étaient en chute libre, arrête son édition papier et passera au 100% numérique à partir du 26 mars, a annoncé son propriétaire le 12 février. «L'industrie de la presse est en mutation, et ce changement est amorcé par les lecteurs. Ils nous montrent que l'avenir est au numérique», a déclaré Evgeny Lebedev, propriétaire de The Independent.

Ce quotidien appartenant aux journaux dits de qualité, et qui revendiquait un «centrisme sans parti pris», a été créé en octobre 1986 par trois anciens du Daily Telegraph. Ses prises de position en faveur de l'euro ou de la légalisation du cannabis lui ont permis de se différencier au sein de presse quotidienne britannique. Un an après son lancement, il était diffusé à plus de 300 000 exemplaires.

Avec environ 60 000 ventes par jour, il est aujourd'hui le quotidien national le moins diffusé au Royaume-Uni, loin derrière des tabloïds comme TheSun ou TheDaily Mail et des titres comme The Times, The Guardian ou The Daily Telegraph. Racheté par Robert Maxwell en 1994, puis par Tony O'Reilly (Heinz), le titre avait fini par être repris pour une livre sterling symbolique par l'oligarque russe Alexandre Lebedev, déjà propriétaire de l'Evening Standard (ESI Media).

Sauvegarde de la marque

«Cette décision permet de sauvegarder la marque The Independent et nous permet de continuer à investir dans le contenu de haute qualité éditoriale qui attire de plus en plus de lecteurs sur nos plateformes en ligne», a ajouté Alexandre Lebedev. Le groupe a par ailleurs confirmé la vente, sous réserve d'accord des actionnaires, du journal I, version allégée du quotidien, au groupe Johnston Press, qui devrait également accueillir au passage «un nombre significatif d'employés» de The Independent.

La vente devrait rapporter environ 25 millions de livres (32 millions d'euros), selon les médias britanniques. «Il y aura quelques licenciements auprès du personnel éditorial», a toutefois ajouté ESI Media, qui possède aussi la chaîne de télévision London Live. Le groupe a également annoncé la mise en place d'une application pour mobiles par abonnement et l'ouverture de nouveaux bureaux en Europe, au Moyen-Orient et en Asie ainsi qu'un développement aux Etats-Unis.

ESI Media insite sur le fait que The Independent devient «le premier quotidien national à se lancer dans l'aventure 100% numérique à échelle globale».


A Montréal, le quotidien québécois La Presse a également arrêté en début d'année son édition papier, créée en 1884, au profit d'une application gratuite, La Presse+, lancée en 2013, qui compte aujourd'hui quelque 534 000 lecteurs.


Amaury de Rochegonde (avec AFP)
Google+
Facebook
Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants