Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Numérique

Business Insider se lance en VF

27/09/2016 - par Delphine Soulas-Gesson, avec AFP

Le site américain d'information économique Business Insider, racheté l'an dernier par le groupe allemand Axel Springer pour plus de 300 millions d'euros, a lancé le 26 septembre sa version française, en partenariat avec le groupe Prisma Media.

L'objectif est d'atteindre une audience d'un million de visiteurs uniques par mois en France d'ici l'an prochain, a déclaré aux Echos son patron Henry Blodget. Les versions anglophones du site attirent déjà «autour de 500 000 Français», a-t-il précisé.

Dans un communiqué, Prisma Media précise que Business Insider France a une «approche disruptive, percutante et globale de l’économie avec un contenu à forte personnalité et résolument orienté social media» et s'adresse «à une cible plus jeune, active et avisée à fort potentiel communautaire». Trois journalistes composent la rédaction française.

 

70% sur mobile

 

Créé en 2007, Business Insider revendique 80 millions de visiteurs uniques par mois dans le monde, dont 45 millions aux Etats-Unis. Le site se décline déjà en une dizaine de versions internationales (allemande, australienne, malaisienne, britannique, néerlandaise,
scandinave...) et prévoit un lancement au Japon.
Quelque 70% de son audience vient du mobile et ses vidéos génèrent 2,5 milliards de vues par mois.
Avant de lancer ce site à succès et de le revendre au prix fort, Henry Blodget était l'un des plus influents analystes de Wall Street. Condamné en 2005 à 4 millions de dollars pour avoir conseillé à ses clients des actions qu'il considérait lui-même comme «pourries», il a été banni à vie de la profession.

Envoyer par mail un article

Business Insider se lance en VF

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.