Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télécoms

L'OPE d'Altice sur SFR Groupe jugée trop imprécise par l'AMF

06/10/2016 - par Bruno Fraioli (avec AFP)

L'Autorité des marchés financiers a motivé mercredi sa décision de «non-conformité» du projet d'offre publique d'échange (OPE) du groupe de médias et télécoms Altice sur la part du capital de SFR Group qu'il ne détient pas encore (environ 22%), car elle jugeait les conditions «imprécises».

Dans un communiqué publié mercredi 5 octobre, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a jugé «trop imprécises» les conditions du projet d'offre publique d'échange (OPE) d’Altice sur environ 22% du capital de SFR Group, une partie qu’il ne détient pas encore. «La mise en œuvre et les modalités» du projet de rémunération des actionnaires de SFR Group demeurent imprécises et «l'impact serait négatif et potentiellement significatif», du fait des fourchettes de parités choisies pour l'offre, indique l’AMF.

«Ces circonstances ne permettent pas de considérer que l'information destinée aux actionnaires minoritaires, notamment sur la justification de la parité d'échange retenue, soit complète, compréhensible et cohérente», indique l'Autorité qui explique aussi que les conditions de rémunérations proposées «se situent au point le plus bas des fourchettes de parité retenues par l'expert» indépendant, qui n'a pas intégré «l'effet de ce contrat de rémunération dans ses travaux et dans sa conclusion sur l'équité du projet d'offre». Altice a déjà indiqué avoir l'intention de faire appel de cette décision.

Le groupe de médias et télécoms (propriétaire notamment de Stratégies) avait réagi en estimant que la décision de l'Autorité allait «contre les intérêts des deux compagnies, leurs actionnaires et leurs employés». Un communiqué du groupe indiquait que «en raison de la décision de l'AMF, l'offre est annulée, mais Altice se réserve le droit de faire appel devant la Cour d'appel de Paris» car la décision est «contraire aux régulations en vigueur des marchés financiers». Altice espérait, s'il obtenait au moins 95% des titres de SFR, pouvoir alors retirer de la cote l'opérateur français.

Envoyer par mail un article

L'OPE d'Altice sur SFR Groupe jugée trop imprécise par l'AMF

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.