Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

La semaine des réseaux sociaux en quatre actus business

24/10/2016 - par Cécilia Di Quinzio et Caroline Ricard

Nouvelles fonctionnalités, nouveaux formats, nouvelles études ou nouvelles sources de monétisation... Chaque jour, l’actualité des réseaux sociaux est riche. Pour se repérer dans ce flot d’innovations, Stratégies décrypte les annonces les plus importantes.

  • La prévision : les ambitions de Snapchat

Sous la houlette d'Emmanuel Durand (ex-Warner Bros), sept salariés composent le bureau de Snapchat à Paris, dont un account manager (Olivier Debray, ex-Yahoo) et une responsable des partenariats (Alice Samson, ex-Google). Installés dans des bureaux provisoires situés dans le Ier arrondissement, avant un prochain emménagement dans le IXe, ils auront pour priorité de monétiser les quelque 10 millions de visiteurs uniques par mois que totalise Snapchat en France. Selon nos informations, le bureau ambitionne un chiffre d’affaires situé entre 10 et 20 millions d’euros dès 2017. L’arrivée de l’API de Snapchat sur le marché français début 2017, et donc l’introduction de l’achat en programmatique des vidéos publicitaires diffusées entre les «stories», pourrait y faire beaucoup. L'application Snapchat réfléchirait à mettre fin au partage des revenus publicitaires avec les éditeurs en ce qui concerne Discover, sa plateforme de contenus premium. D'après les informations de Re/Code, le modèle actuel de partage des revenus (moitié/moitié) pourrait se tourner vers un accord inspiré de l'univers de la télévision, dans lequel les chaînes se chargent de monétiser les contenus et de bénéficier de tous les revenus publicitaires... Un coup de théâtre pour les médias, notamment en France, où les partenaires de la firme américaine ont mis en oeuvre de gros investissements pour être sur Discover... En savoir plus...

  • La consécration : la popularité d'Instagram

84% des marques ont une présence sur Instagram contre 72% lors de la précédente édition il y a six mois (+12%), selon le Top 100 du rayonnement numérique des marques, qui vient de terminer sa 8ème édition portant sur le premier semestre 2016. «On oberve un grand retour du social media, à travers la vidéo, le live, le 360, Instagram et Snapchat», souligne Xavier Campo, directeur du développement de la Factory NPA. Les communautés cumulées des marques sont de 59 millions de fans et de 157 millions d'interactions sur Facebook, et elles ont triplé en un an sur Instagram, où les marques comptent 3,25 millions d'abonnés et 12 millions d'interactions. «Instagram est le deuxième réseau de l'engagement», ajoute Xavier Campo. De plus, 8% des marques ont développé une présence sur Snapchat (Fnac, Gemey, L'Oréal, Séphora, Renault, Volkswagen, LCL, Crédit agricole). 95 marques, notamment de la distribution, proposent des sites mobiles contre 86 il y a six mois. Enfin, sur le Top 10, Orange, Microsoft, Crédit agricole, Amazon et SNCF occupent la tête du classement, suivies de SNCF et La Poste. Trois marques font leur entrée dans ce top 10 : Samsung (8), BNP Paribas (9) et la Banque postale (10). En savoir plus...

  • Le repositionnement : Facebook favorise l'achat direct

Facebook commence à introduire aux Etats-Unis une variété de nouvelles fonctionnalités pour inciter les utilisateurs à acheter sans avoir à quitter le site. Par exemple, il est désormais possible de se faire livrer un repas via Delivery.com ou Slice, ou encore de commander des billets d'événements en utilisant Eventbrite ou Ticket Master. Autre domaine, les demandes de recommandation: les utilisateurs pourront se faire conseiller des lieux par des amis à proximité. Au début du mois, le réseau social avait lancé Marketplace, une plateforme de petites annonces. En savoir plus... En savoir plus...

  • Le nouveau site : Twitter au coeur des débats

A quelques heures du premier débat en vue de la primaire de la droite et du centre, Twitter France a mis en ligne le site Au coeur des débats avec Twitter. Objectif: aider les internautes à suivre en temps réel les sujets les plus discutés par les candidats, le nombre de réactions suscitées sur le réseau... Un dispositif qui sera déployé à chaque débat, que ce soit pour les primaires ou l'élection présidentielle. Et puisque la politique occupe une place de premier plan sur Twitter, un compte dédié, @TwitterPolFR, vient également d'être ouvert. En savoir plus...

Envoyer par mail un article

La semaine des réseaux sociaux en quatre actus business

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.