Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Résaux sociaux

Facebook continue d'augmenter son audience et ses bénéfices

03/11/2016 - par Alain Delcayre avec l'AFP

La publicité mobile a continué d'entretenir la croissance de Facebook au troisième trimestre, où le réseau social américain a de nouveau fortement amélioré ses performances financières et étendu son audience, selon des résultats publiés mercredi 2 novembre. Facebook a vu son bénéfice net bondir de 166% à 2,4 milliards de dollars, tandis que son chiffre d'affaires grimpait de 56% à 7 milliards de dollars, dépassant ainsi les attentes des analystes.   

Facebook a parallèlement continué à augmenter son nombre d'utilisateurs, qui atteignait 1,79 milliard fin septembre, contre 1,71 milliard trois mois plus tôt. Et malgré les craintes récurrentes sur la concurrence représentée par d'autres services, à commencer par la messagerie Snapchat très populaire auprès des adolescents et jeunes adultes, le plus grand réseau social mondial continue de voir 66% de ses utilisateurs interagir avec lui quotidiennement, un niveau stable par rapport aux deux trimestres précédents.   

 

La publicité mobile, moteur de croissance

 

La publicité mobile reste le principal moteur du groupe: elle représentait à nouveau ce trimestre 84% des recettes publicitaires totales, qui affichent une hausse de 59% à 6,8 milliards de dollars. Ces résultats étaient accueillis plutôt froidement à la Bourse de New York, où l'action Facebook chutait d'environ 7% mercredi vers 23h15 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Les investisseurs commencent en effet à craindre un essoufflement du moteur de la publicité mobile, d'autant que les investissements du groupe, eux, ne montrent aucun signe de ralentissement. Certains observateurs mettent en avant le risque que représenterait le service de messagerie Snapchat, très populaire auprès des jeunes utilisateurs et donc susceptible de «voler» au premier réseau social mondial ce public courtisé par les annonceurs publicitaires.

Facebook tente depuis plusieurs mois de réagir en déclinant dans ses propres services certaines offres de son rival. Son application de photos et vidéos Instagram a par exemple cloné «Stories», un format de publications disparaissant après 24 heures proposé par Snapchat. Trois mois après son lancement, la version Instagram de Stories revendique déjà plus de 100 millions d'utilisateurs quotidiens, s'est félicité mercredi Mark Zuckerberg, le PDG-fondateur de Facebook.   

 

Mais des dépenses toujours très élevées

 

Les dépenses du groupe restent, elles, élevées. Le recrutement d'ingénieurs pour alimenter les technologies du groupe est une priorité, de même que la poursuite de projets à moyen et long terme coûteux, mais susceptibles de diversifier les sources de revenus du groupe. Mark Zuckerberg a par exemple répété mercredi vouloir «continuer à construire des écosystèmes» dans les cinq prochaines années autour de produits comme Instagram ou les applications de messagerie Messenger et Whats App. Il a aussi réaffirmé la priorité donnée à la vidéo, pour laquelle il a évoqué des tests de nouvelles fonctionnalités destinées à s'intégrer aux applications mobile pour le réseau Facebook lui-même et Messenger. Facebook a également tenté récemment quelques incursions dans le commerce (Marketplace) ou en entreprises (Workplace), et il continue de miser sur des paris à 10 ans comme la réalité virtuelle (via sa filiale Oculus) ou l'intelligence artificielle.

Envoyer par mail un article

Facebook continue d'augmenter son audience et ses bénéfices

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies