Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Audrey Azoulay: «Jouer la montre à I-Télé serait irresponsable»

10/11/2016 - par Entretien: Amaury de Rochegonde

Interrogée par Stratégies mercredi 9 novembre à l'Assemblée nationale en marge des questions au gouvernement dans la salle des quatre colonnes, la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, demande à Vincent Bolloré de respecter les engagements pris par le groupe Canal auprès du gouvernement pour garantir l'indépendance de la rédaction d'i-Télé, qui en est à son 24e jour de grève.

Selon son cabinet, il s'agit de la séparation des fonctions entre directeur de la rédaction et directeur général, assurées par Serge Nedjar, une revendication des journalistes d'I-Télé sur laquelle le gouvernement et la direction de Canal+ étaient tombés d'accord dimanche et qui n'aurait ensuite pas reçu le feu vert de Vincent Bolloré. 

 

Quelle est votre analyse de la grève à I-Télé ?

Audrey Azoulay. Une chaîne d'information concerne l'ensemble de la profession et, au delà, du fonctionnement de la société puisqu'il s'agit de l'éthique de l'information. Ce qui est en jeu ce sont les garanties apportées à l'indépendance des rédactions. Depuis le début du conflit, nous avons ouvert notre porte, dialogué avec tout le monde, reçu les journalistes, la direction...

Myriam El Khomri a fait de même s'agissant du droit du travail, mais il faut constater que ca n'avance pas et qu'aujourd'hui la situation est encore bloquée. Lorsque nous avons reçu la direction, des engagements ont été pris devant nous pour que soient données aux rédactions les garanties nécessaires à leur fonctionnement indépendant de la part des intérêts des actionnaires. C'est d'ailleurs l'objet d'une proposition de loi adoptée le mois dernier pour garantir l'indépendance des rédactions ; il s'agit simplement d'anticiper cette loi et de mettre en place les garanties nécessaires pour que les journalistes puissent travailler dans le plus grand respect de la déontologie. Dès engagements ont été pris récemment de la part de la direction pour donner ces garanties aux équipes. Il faut maintenant que ces engagements soient tenus parce que jouer la montre, jouer l'épuisement qui commence à être réel de la part des équipes, seraient je crois irresponsable. J'attends dans les jours qui viennent que la direction fasse ces gestes.
 
Vous avez parlé à propos d'Itélé de «trumpisation de l'information». Que voulez-vous dire?
A.A. Ce que veulent les journalistes, c'est bien faire la limite entre ce qui relève de l'information et ce qui ne relève pas de l'information et notamment ne pas mélanger l'information avec l'intérêt d'un actionnaire, le sensationnalisme, et autre chose qui ne relève pas de leur déontologie et de leur métier. C'est ce que nous protégeons aussi dans la loi en garantissant l'indépendance par rapport aux intérêts des actionnaires et des annonceurs.  C'est ce que nous défendons.
 
Quel rapport avec Donald Trump?
A.A. Est-ce que vous voyez un certain mélange des genres chez Donald Trump ou dans les médias dans lesquels il s'est exprimé? Moi, j'en vois un. C'est ce que j'ai voulu exprimé par cette formule.
 
Demandez-vous clairement à Vincent Bolloré de suspendre Jean-Marc Morandini de l'antenne ?
A.A. Je demande que soient apportées des garanties pour l'indépendance de la rédaction. C'est ce dont je me mêle et c'est mon rôle. Mon rôle n'est pas de dire untel ou untel dans sur telle antenne, un tel moment, sur tel programme. 

Envoyer par mail un article

Audrey Azoulay: «Jouer la montre à I-Télé serait irresponsable»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.