Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Data

Whats App Europe cesse de partager ses données avec Facebook

16/11/2016 - par Emmanuel Gavard avec AFP

Après discussions avec les autorités européennes, le service de messagerie Whats App a cessé de partager les données de ses utilisateurs avec sa maison mère, Facebook, située au Etats-Unis.

Whats App Europe a temporairement cessé de partager des informations à des fins publicitaires avec sa maison mère Facebook. Une réaction aux inquiétudes sur la protection des données privées de ses utilisateurs, a indiqué à l’AFP mardi 15 novembre une source proche du dossier.

Cette suspension ne concerne que les données sur les utilisateurs européens de Whats App, qui auraient pu être utilisées notamment pour la promotion de produits ou de la publicité ciblée sur le réseau Facebook. La décision a été prise après des discussions avec les autorités européennes et doit permettre d'examiner en détail les inquiétudes manifestées par ces dernières, a-t-elle précisé.

Whats App avait modifié cet été ses conditions d'utilisation, affirmant notamment préparer le terrain à l'envoi d'alertes utiles par des entreprises (en cas d'usage frauduleux de carte bancaire ou de retard d'avion, par exemple). Elle avait toutefois aussi annoncé par la même occasion qu'elle allait se mettre à partager des informations avec Facebook à des fins publicitaires, ce qui lui avait un tollé général en Europe.

Le groupe G29, qui réunit les autorités nationales de protection de données des différents Etats membres de l'UE (dont la Cnil française), avait officiellement fait part de ses inquiétudes fin octobre.

Problème de timing

Dans deux courriers adressés à Facebook et à sa filiale, le G29 demandait à Whats App «d'arrêter le partage des données de ses utilisateurs jusqu'à ce que les garanties juridiques appropriées puissent être apportées». En cause, le fait que les politiques de confidentialité, et notamment la finalité publicitaire de l’utilisation des données, aient changé depuis que les utilisateurs ont installé l’application. 

Le partage d'information est désormais réalisé «pour des finalités qui n'étaient pas inclues dans les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité au moment où les actuels utilisateurs ont souscrit au service Whats App», notait le G29, qui s'inquiétait en conséquence de «la validité du consentement de l'utilisateur».

Avant d'être rachetée par Facebook en 2014, Whats App avait fait un argument commercial de l'absence de publicité sur son service et du fait qu'elle ne collectait pas d'informations sur ses utilisateurs.

Envoyer par mail un article

Whats App Europe cesse de partager ses données avec Facebook

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.