Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Radio

Changement à la tête d'Europe 1

13/12/2016 - par AdR, avec l'AFP

Au-delà du remplacement très emblématique de son intervieweur historique de l'émission matinale, Jean-Pierre Elkabbach, 79 ans, par Fabien Namias, directeur de l'information, Europe 1 connaît un changement de tête... dirigeante. Fabien Namias perd en effet son poste de directeur général au profit de Richard Lenormand, le patron du pôle radio-TV de Lagardère active, qui revient s'atteler aux programmes, en pleine période de crise d'audience

Pour la première fois de son histoire, la station serait en effet reléguée en novembre à la sixième place des radios françaises derrière Franceinfo et RMC dans les dernières mesures d'audience intermédiaires de Médiamétrie, selon une source proche du dossier.

C'est dans ce contexte que le président de la radio Denis Olivennes a annoncé lundi 12 décembre aux salariés que le vétéran de l'interview politique - associé dans l'imaginaire collectif  au célèbre «Taisez-vous Elkabbach» attribué à Georges Marchais, secrétaire général du Parti communiste dans les années 1970-1980 - allait être remplacé en semaine à partir du 2 janvier. Jean-Pierre Elkabbach, qui présente par ailleurs Bibliothèque Médicis sur Public Sénat, gardera  l'émission politique du dimanche matin, Le Grand Rendez-vous coorganisée avec Les Echos et I-Télé, et gagnera deux interviews politiques le samedi et le dimanche à 08h20, assurées jusqu'ici par Wendy Bouchard.

«Plus Hollande, plus Sarkozy, plus Elkabbach»

«La surprise est d'autant plus forte que nous sommes en année électorale et que la politique est le champ privilégié dans le traitement de l'info chez Europe 1. Pour qu'il y ait un changement en cours de saison c'est que la situation doit être grave», estime un journaliste, cité par l'AFP. «Il n'y a plus Sarkozy, il n'y plus Hollande, il n'y a plus Elkabbach», résume une autre source.

Denis Olivennes a demandé des changements, notamment pour la matinale et l'après-midi. Les audiences de ces tranches sont en berne depuis le départ de Laurent Ruquier pour RTL il y a deux ans, de son remplaçant Cyril Hanouna la saison dernière et la mise en retrait à la rentrée de Jean-Marc Morandini, qui animait la tranche 09h-12h.

En septembre-octobre, avec une part d'audience qui plafonnait à 8,1%, Europe 1 était talonnée par Franceinfo (7,9%) et RMC (à 7,8%), malgré un chamboulement de la grille dont 8 heures quotidiennes ont été confiées à de nouvelles voix à la rentrée. Et ce après un score de 7,6% au 2e trimestre, son plus bas depuis 2002. En novembre, selon des données intermédiaires transmises à l'AFP par la source proche du dossier, l'audience d'Europe 1 serait tombée à 7,9% derrière RMC (8,4%), Franceinfo (9,2%), NRJ (11,1%), France Inter (11,6%) et RTL (12,4%).

Envoyer par mail un article

Changement à la tête d'Europe 1

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W