Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Fin de la la pub dans les émissions pour enfants à France TV

22/12/2016 - par Amaury de Rochegonde, avec AFP

La loi prévoyant la suppression de la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions à compter de 2018 a été publiée mercredi 21 décembre au Journal officiel. Adoptée le 8 décembre par le Parlement, cette loi portée par le sénateur écologiste des Hauts-de-Seine André Gatolin (Écologiste) renforce également le suivi de l'auto-régulation à laquelle les chaînes privées sont astreintes.

«Les programmes des services nationaux de télévision mentionnés (...) destinés prioritairement aux enfants de moins de douze ans ne comportent pas de messages publicitaires autres que des messages génériques pour des biens ou services relatifs à la santé et au développement des enfants ou des campagnes d'intérêt général, indique le texte publié au JO. Cette restriction s'applique durant la diffusion de ces programmes ainsi que pendant un délai de quinze minutes avant et après cette diffusion».

Elle s'applique également à tous les messages diffusés sur les sites internet de France Télévisions qui proposent des programmes destinés aux enfants de moins de douze ans. Alors que France Télévisions a estimé le manque à gagner lié à cette mesure entre 15 et 20 millions d'euros, des associations d'auteurs et de professionnels de l'animation ont fait part de leur inquiétude.

Compensation par le parrainage

La ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, a quant à elle souligné que le contrat d'objectifs et de moyens conclu entre le gouvernement et France Télévisions donnait au groupe public les moyens d'atteindre les objectifs qui lui ont été fixés.

A l'occasion de la signature de ce contrat, lundi 17 décembre au ministère de la culture, Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, a confié à Stratégies que le manque à gagner des programmes jeunesse serait comblé par la hausse de l'effort budgétaire de l'Etat (+38 millions d'euros en 2017 contre +25 millions d'euros en 2016) et la réforme du parrainage TV, dont les décrets d'appplication sont attendus à la mi-janvier. Les tarifs de France Télévisions Publicité sur le parrainage sont en augmentation de 20% en 2017, avec des billboards qui passent de 8 à 12 secondes.

Regrettant «l'absence de concertation», les organisations professionnelles estiment que «cette loi risque de fragiliser encore un peu plus notre secteur». «Nous espérons que la suppression de la publicité sur les cases jeunesses de France Télévisions n'entraînera pas une baisse des investissements et des obligations de diffusion dans l'animation», secteur qui «traverse une période préoccupante», écrivent dans un communiqué commun la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images et l'Agraf.

Envoyer par mail un article

Fin de la la pub dans les émissions pour enfants à France TV

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.