Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Radio

Europe 1 bouleverse sa grille pour sauver sa saison

02/01/2017 - par Delphine Soulas-Gesson

À quinze jours de la publication des résultats pour novembre-décembre, Europe 1 a opéré le 2 janvier des changements importants sur sa grille. Objectif, endiguer la chute de ses audiences.

C’est une grille très nettement remaniée que les auditeurs d’Europe 1 ont eu la surprise de découvrir lundi 2 janvier. Pour la direction de la station, il y a urgence : malgré les changements opérés la rentrée dernière, les audiences restent en berne. La dernière vague publiée mi-novembre par Médiamétrie créditait la station de 8,1 points d’audience cumulée, en baisse de 0,5 point sur un an, après une fin de saison 2015-2016 au plus bas, à 7,8%. Et les derniers intermédiaires – confidentiels – avant la publication le 19 janvier des résultats pour la période novembre-décembre ne laissaient rien présager de bon : à moins de 8%, la station était devancée par RMC et France Info.

« Nous ne faisons pas une rentrée en fanfare, a reconnu Denis Olivennes, PDG de la station et président de Lagardère active, devant la presse, convoquée à la première heure le 2 janvier, à peine le réveillon du Nouvel An digéré. Départ de Laurent Ruquier, retrait de l’antenne de Jean-Marc Morandini : la matinale souffre de tout ça et aussi un peu de sa routine.»

Nouveau patron

Avant la trêve des confiseurs, la station avait déjà fait évoluer son management. Exit le directeur général, Fabien Namias, relégué au poste de directeur de l’information. Proche de Denis Olivennes et déjà patron des radios musicales du groupe, RFM et Virgin Radio, Richard Lenormand reprend la direction déléguée de la radio. «Aujourd’hui, nous sommes à un point bas. Nous voulons remettre du muscle dans la grille, accroître sa lisibilité et renforcer la proximité», a expliqué ce dernier lors du même point presse.

Pour l’occasion, deux nouvelles émissions sont introduites : Allô Europe 1, de 10h à 12h, et Le Débat des grandes voix d’Europe 1, de 17h à 18h. Animée par Helena Morna, la première reprend une case occupée la saison dernière par Jean-Marc Morandini, avec Le Grand Direct de l’actu et Le Grand Direct de la santé. Depuis la rentrée dernière, Christophe Hondelatte assurait le 10h30-11h30 (Hondelatte raconte), Gérald Kierzek et Julie le 11h30-12h (Questions de santé). Dans cette nouvelle mouture de la grille, Christophe Hondelatte voit son émission décalée au début d’après-midi (13h15-14h) tandis que Le Grand Direct des médias, repris par Thomas Joubert suite à la suspension d'antenne de Jean-Marc Morandini, est raccourci d’une demi-heure (9h-10h).

Sublet avant les autres

Diffusé le week-end depuis 2009, Le Débat des grandes voix d’Europe 1 passe quant à lui en quotidien, sur une tranche assurée depuis septembre par Alessandra Sublet. Celle qui avait succédé à Cyril Hanouna, deux saisons après le départ pour RTL de Laurent Ruquier, voit son émission décalée à 15h30 et réduite à 1h30, contre 2 heures auparavant. «Son émission avait été ridiculement placée face à Laurent Ruquier. Nous l’avons avancée afin qu’elle démarre avant les autres, pour avoir une chance de décoller. Il était de toute façon impossible pour Alessandra Sublet de remonter les audiences d’Europe 1 en trois mois», a insisté Nathalie André, directrice des programmes depuis septembre 2016.

Autre changement, l’interview politique de la matinale, assurée depuis des années par l’historique Jean-Pierre Elkabbach, relégué au week-end, et qui est confiée en ce début d’année 2017 à Fabien Namias. Enfin, l’émission de Nikos Aliagas, De quoi j’ai l’air, passe à un horaire plus exposé (20h-21h contre 15h-16h auparavant) et celle de Frédéric Taddeï, Europe 1 Social Club, est réduite d’une heure (21h-22h).

«Il s’agit de gros ajustements, pas d’une révolution. L’objectif est avant tout de stabiliser les audiences, puis de remonter au-delà de 8%, et nous sommes prêts à faire de nouveaux ajustements en septembre si ceux-là ne sont pas suffisants», a martelé Richard Lenormand. Le ton est donné pour 2017.

Envoyer par mail un article

Europe 1 bouleverse sa grille pour sauver sa saison

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W