Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Le CSA met en garde TF1 et M6

13/01/2017 - par Alain Delcayre avec l'AFP

TF1 et M6 ont été mises en garde par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour avoir trop donné la parole à «l'opposition parlementaire» entre les mois d'août et décembre 2016. Dans un bilan des temps de parole, le CSA souligne «les efforts fournis par la plupart des médias audiovisuels» pour que l'équilibre soit respecté entre les partis, alors que des déséquilibres avaient encore été constatés lors du dernier relevé en décembre. Mais il note «des disproportions extrêmement marquées se traduisant par une surexposition de l'opposition parlementaire», qui «persistent» sur TF1 et M6. Le Conseil a mis les deux chaînes «très fermement en garde» pour que «ces profonds déséquilibres soient résorbés d'urgence», avant l'ouverture de la campagne officielle pour l'élection présidentielle le 1er février.   

Respecter le principe d'équité

La primaire de la droite a permis à l'opposition d'être très présente dans les médias et la primaire organisée par le PS, dont le premier tour a lieu le 22 janvier, pourrait permettre aux chaînes de rééquilibrer les comptes.

Avant la campagne officielle, le CSA s'assure que les chaînes respectent les principes généraux du pluralisme politique et ne donnent pas plus la parole à certains partis. Pendant la campagne, du 1er février au 19 avril 2017, les médias audiovisuels doivent respecter le principe d'équité entre les candidats, pour que le temps de parole reflète peu ou prou leur poids politique.

Pour établir ces temps de parole, le CSA prend en compte «l'ensemble des facteurs de visibilité» de chaque formation politique (sondages, résultats aux précédentes élections).   

Les déséquilibres observés par le Conseil lors des deux précédents relevés, notamment aux dépens du FN, «ont déjà été fortement réduits par de nombreuses radios et télévisions», souligne le CSA. Plusieurs médias «ont fait part de difficultés rencontrées» en tentant d'inviter des personnalités du FN, rappelle le Conseil. Après le 9 avril et jusqu'au 5 mai, les médias audiovisuels devront offrir un temps de parole strictement égal à chaque candidat.

Envoyer par mail un article

Le CSA met en garde TF1 et M6

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.