Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Le Parisien poursuit sa stratégie de relance

18/01/2017 - par Delphine Soulas-Gesson

Après la nouvelle formule du quotidien en septembre dernier, Le Parisien lancera en février une nouvelle application mobile. Avant la relance de La Parisienne au printemps.

A trois mois de l’élection présidentielle française, Le Parisien multiplie les annonces. Après avoir créé la surprise en renonçant aux sondages politiques le temps de la campagne, le quotidien racheté par LVMH à l’automne 2015 a présenté le 18 janvier à la presse sa nouvelle application mobile, qui sera lancée mi-février et qui regroupera les trois applications que le titre avait jusque-là : Le Parisien Info France, Ma Ville et Le Parisien Foot.

«Aujourd’hui, deux tiers de nos visites se font sur mobile, c’est pourquoi nous pensons désormais mobile first», a expliqué Sophie Gourmelen, directrice générale du Parisien. Selon la dernière étude One Global, 38,8% de l’audience globale du Parisien-Aujourd’hui en France (18,6 millions de lecteurs par mois) se fait sur smartphone. Cela représente 7,2 millions de mobinautes par mois.

Au programme de cette nouvelle appli, toute l’actualité nationale et internationale d’un côté, l’actu locale de l’autre, avec pour objectif de mêler informations et services, comme l’info trafic ou le programme télé. Chaque jour, les utilisateurs pourront lire 10 articles gratuitement, avant de devoir ouvrir leur porte-monnaie pour s’informer.

Endiguer l'érosion

Suivra au printemps la relance de La Parisienne, sous la houlette de la nouvelle rédactrice en chef du titre, Marie Lannelongue. «Nous voulons créer un nouveau féminin qui s’adresse à toutes les femmes, y compris les digital natives», a martelé Sophie Gourmelen. D’où une stratégie qui se déploiera d’abord sur smartphone, avec un nouveau site mobile fin mars, avant une nouvelle formule du supplément mensuel papier le 14 avril.

Tous ces projets font suite à la nouvelle formule qui avait été lancée par Le Parisien-Aujourd’hui en France le 12 septembre dernier, avec pour objectif d’endiguer l’érosion de la diffusion du titre d’ici à 18 mois. Pour cela, Le Parisien veut notamment développer ses abonnements, papier et numérique, qui ne représentent aujourd’hui que 28% de sa diffusion France payée (344 183 exemplaires en 2015-2016, selon l’ACPM).

Envoyer par mail un article

Le Parisien poursuit sa stratégie de relance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.