Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La semaine vue par...

« La com' de crise de Fillon : nulle ! »

02/02/2017 - par Propos recueillis par Emmanuel Gavard

Alex Vizorek, humoriste, chroniqueur de la matinale de France Inter et comparse de Charline Vanhoenacker dans "Si tu écoutes j'annule tout" livre son point de vue sur l'actualité de la semaine.

La réponse de François Fillon au « PénélopeGate ».

Absolument nulle ! J’ai beaucoup ri en l’entendant bomber le torse lors de son meeting. Lorsqu’il clamait « Si vous voulez vous attaquer à quelqu’un, attaquez-vous à moi ! ». Mais oui, c'est ce qu'on fait ! Le problème qu'il a, c’est que c’est indéfendable. Tout ce qui lui reste, c’est d’affirmer qu'il peut faire ce qu'il veut de son enveloppe, tant qu'il fait son travail… C’est un peu sec ! Non, le plus intéressant, c’est qu’on s’attaque à un système, sans pour autant sombrer dans le poujadisme. S’il est compétent, un politique peut bien sûr embaucher un proche. Mais cette affaire doit permettre de mieux encadrer les pratiques. Après, évidemment que le timing n’est pas un hasard et que c’est une « boule puante ». En matière de com’ de crise, l’axe de défense était compliqué à trouver, mais tout de même ! Mercredi matin, lors de la sortie du Canard Enchaîné, il n’y en avait pas un qui disait la même chose. Un premier disait qu’il voyait souvent Pénélope Fillon à l’assemblée, un autre qu’elle travaillait surtout dans la Sarthe… Honnêtement, ils auraient pu faire un Skype pour s’entendre !

 

La victoire de Benoît Hamon.

Je n’ai pas compris la stratégie de Valls avant le deuxième tour. Attaquer Hamon sur l’islamisme ? Ce n’était pas une primaire de droite ! Cette méconnaissance de l’électorat de gauche m’a surpris. Après, avouons que Valls n’avait pas la meilleure position. Son parcours politique était compliqué à gérer. Ce n’est pas facile de dire « c’est pas moi » quand ça fait des années qu’on vous voit partout aux commandes ! Même un bon commercial aura du mal à vous le vendre. En revanche, on peut noter que la victoire de Hamon marque un renouveau du personnel politique. Je pense que Montebourg a été écarté car on s’est rendu compte qu’il tournait pas mal en fonction du vent. Là, Hamon, on ne sait pas. Alors on a voté pour un mec qui se révélera peut-être une girouette, mais on ne le sait pas encore...

 

Trump et sa communication de faits « alternatifs ».

Enfin un homme politique qui fait ce qu’il dit ! Plus sérieusement, cette première semaine n’est pas très rassurante… J’ai une petite préférence pour les politiques qui prônent l’apaisement. Ce n’est pas vraiment ça! La question qui m’intrigue c’est de savoir jusqu'à quand les médias traditionnels vont continuer à être la référence ? Tout le monde contredit Trump, mais il continue d’affirmer des énormités. Et à partir du moment où vous affirmez sans cesse des choses avec certitudes, il y a des gens pour vous croire. Il n’y a pas de prime au fact-checking des grands médias. En France, le succès des chaines Youtube de Mélenchon et Philippot le prouve : cela devient plus important d'être sur Youtube que de passer dans la Matinale de France Inter. En tant qu’humoriste, on le voit : Kev Adams a plus d’intérêt à faire un tweet qui touche 4 millions de personnes qu'à aller chez Drucker, qui rassemble trois fois moins de téléspectateurs. La politique restait le dernier bastion, mais je suis sûr que c’est la dernière campagne politique où le média de masse aura autant d’importance. Dans cinq ans, le public de Kev Adams aura 5 ans de plus !

 

Les 40 ans du centre Pompidou.

Pour moi c’est un sujet dont on ne parle pas assez. Je m’intéresse beaucoup à l’art moderne, et on ne le voit pas assez dans les médias. Pourtant, même si c’est pour s’en moquer, c’est toujours intéressant de pousser la porte d’un musée. On peut se dire qu’un tableau tout blanc c’est idiot, mais je trouve personnellement utile de faire la démarche d’aller le voir. De se poser la question.

Envoyer par mail un article

« La com' de crise de Fillon : nulle ! »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.