Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

TF1 autorisée à choisir ses invités politiques

17/03/2017 - par Bruno Fraioli, avec AFP

Le Conseil d'Etat a rejeté le recours de Dupont-Aignan, candidat pour l’élection présidentielle. Il réclamait le droit à participer au débat organisé par TF1. La chaîne a choisi de n’inviter que les cinq candidats les plus «importants».

Le débat d’avant-premier tour de l’élection présidentielle sur TF1, lundi 20 mars, se déroulera sans Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat de Debout la France a vu sa demande de référé rejetée par le Conseil d’Etat. Il contestait son absence dans cette émission où la Une a fait le choix de n’inviter que les cinq «principaux candidats», Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, François Fillon et Marine Le Pen. Nicolas Dupont-Aignan considérait que TF1 contrevenait au «principe d'équité».

L’institution, dans un communiqué, fait valoir que cette absence ne porte pas «une atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l'expression des courants de pensée et d'opinion», et ne constitue pas à elle seule «une méconnaissance du principe d'équité» entre les candidats à la présidentielle. Le Conseil d’Etat souligne d’ailleurs que «compte tenu tant de la représentativité de monsieur Dupont-Aignan que de sa contribution au débat électoral, le temps de parole et d'antenne dont il a bénéficié depuis le début du mois de février 2017 ne traduit pas un déséquilibre incompatible avec le respect du principe d'équité».

«Responsabilité éditoriale»

Du coup, pour le Conseil d'Etat, son absence au débat de TF1 le 20 mars «ne caractérise pas à lui seul une méconnaissance du principe d'équité».

Saisi par Nicolas Dupont-Aignan, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait déjà, début mars, précisé que «le choix d'une chaîne d'organiser un débat n'associant qu'une partie des candidats déclarés relève de sa responsabilité éditoriale», tout en, rappelant TF1 à respecter le principe d’équité de temps de parole entre les candidats durant la campagne officielle.

Quatre autres débats télévisés seront organisés dans le cadre de l’élection présidentielle: mardi 4 avril conjointement par BFM TV et C-News, jeudi 20 avril, soit trois jours avant le premier tour, par France 2, jeudi 4 mai, entre les deux tours, sur France 2, et un quatrième sur TF1 peu de jours avant.

Envoyer par mail un article

TF1 autorisée à choisir ses invités politiques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.