Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

Solocal démarre bien 2017

25/04/2017 - par Thomas Pontiroli avec AFP

Après avoir attendu des années que le web compense les résultats en déclin de son bottin, Solocal souffle un peu au premier trimestre 2017.

Solocal, héritier de l'éditeur d'annuaires téléphoniques Pages jaunes, a annoncé mardi 25 avril avoir réalisé un chiffre d'affaires de 189 millions d'euros au premier trimestre 2017, en repli de 1% sur un an, et confirmé ses objectifs sur l'ensemble de l'exercice. Le groupe profite notamment d'une progression de son activité internet, en hausse de 4%, à 163 millions d'euros, qui lui permet désormais de compenser la baisse des ventes concernant les annuaires imprimés, de l'ordre de 21%.

Le chiffre d'affaires imprimés et vocal passe de 33 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année 2016 à 26 millions d'euros un an plus tard, et ne représente plus que 13,7% des ventes globales du groupe sur la période.

«Nos résultats viennent confirmer les chiffres du dernier trimestre 2016, et la fin de notre transformation numérique qui représente désormais plus de 86% de notre activité», a déclaré le directeur général du groupe, Jean-Pierre Remy, lors d'une conférence de presse téléphonique. Dans le détail, les activités Search Local, qui représentent 63% du chiffre d'affaires du groupe, sont en hausse de 2%, à 119 millions d'euros. Le Marketing Digital progresse de son côté de 10%, à 43 millions d'euros entre janvier et mars.

Poids de la dette

Concernant la restructuration de la dette du groupe, qui avait donné lieu à de nombreuses tensions entre actionnaires et direction, Jean-Pierre Remy a estimé que «l'ensemble des opérations sont derrière nous». «Les créanciers principaux ayant obtenu des actions les ont revendues ces dernières semaines, leur part a donc fortement été réduite et notre structure actionnariale est très différente d'il y a six semaines», a-t-il précisé. La dette du groupe s'élève désormais à 335 millions d'euros, précise le communiqué, avec un effet de levier à 1,46 fois l'excédent brut d'exploitation (Ebitda).

Les interrogations suscitées en fin d'année par les difficultés de restructuration devraient cependant peser sur les résultats des deux prochains trimestres «mais nos perspectives en tiennent totalement compte», a assuré Jean-Pierre Remy. Au titre des perspectives, Solocal Group a confirmé l'ensemble de ses objectifs pour 2017 avec un repli prévu de l'Ebitda, entre -8% et -2%, avant un retour de la croissance en 2018, de l'ordre de 5%, accompagné d'une progression des ventes sur internet de 3% à 5% en 2017 puis de 9% en 2018.

Envoyer par mail un article

Solocal démarre bien 2017

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.