Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

L’audience globale de la presse en forte hausse

28/04/2017 - par Caroline Bonacossa

L'audience des marques de presse progresse de 5,6%, quels que soient les supports, tandis que la seule audience print tend à se stabiliser. Mais le palmarès évolue cette année. Quels sont le quotidien, l'hebdo ou les mensuel les plus lus? Notre focus des études One Global 2017 et One 2016.

Début 2017, sur la première vague de l'année, l’audience globale des marques de presse progresse de 5,6% à univers de marques constant, par rapport à la dernière vague de 2016, notamment grâce à l’apport des supports numériques, selon la dernière étude One publiée ce jeudi 27 avril 2017 par l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). Chaque mois, 50,6 millions de personnes (soit 97,2% de la population française) déclarent lire la presse, que ce soit sur papier, ordinateur, mobile ou tablette (indicateur brand 30 jours).

 

Ces lectures d’une marque de presse moyenne se font pour 43% exclusivement sur le print (-2 points), pour 20% exclusivement sur ordinateur, pour 16% exclusivement sur mobile (+ 1 point) et pour 6% exclusivement sur tablette (+1 point). Les lecteurs dits dupliquants, c’est-à-dire utilisant au moins deux supports, représentent 15%. L’audience numérique progresse de trois points par rapport à l’étude 2016 vague 4 avec chaque mois 77% des Français qui lisent au moins une marque de presse en version numérique (ordinateur, mobile ou tablette) soit 40,3 millions d’individus.

 

58% des Français lecteurs de presse le sont sur mobile ou tablette (+ 4 points vs One Global 2016 vague 4). 50% lisent au moins une marque de presse sur mobile (+ 3 points) et 25% lisent au moins une marque de presse sur tablette (+ 1 point). Si l’on observe la répartition des lectures par mode de consommation, le print représente 44% des lectures contre 56% en numérique (23% mobile, 22% ordinateur, 11% tablette). Le recours au mobile pour consulter la presse dépasse désormais l’ordinateur et continue de progresser régulièrement.

 

L’offre publicitaire commune PQR 66 domine toujours largement ce classement en milliers avec 41 445 000 lecteurs. Elle est suivie par Le Figaro (24 188 000 lecteurs) et Le Monde (23 291 000 lecteurs). A noter que Télé Loisirs (20 930 000 lecteurs) fait son entrée dans le quintet de tête des marques en lieu et place de Femme actuelle (ex 5e) qui régresse de deux places et devient 7e. Quant à l’évolution en valeur absolue, c’est Gala qui réalise la plus belle percée avec 19,1%, suivi par Ouest-France (17,2%). Le Monde (15,4%) et Le Figaro (14,1%) affichent également de belles évolutions.  Quant au Parisien Aujourd’hui en France, il progresse aussi de 11,6%. A noter que dans ce classement, Version Femina disparaît, au profit de Gala qui fait donc son entrée.

 

L’audience papier se stabilise

Après avoir chuté ces dernières années, l’audience papier des quotidiens et magazines (print ou PDF) tend à se stabiliser en 2016. A univers de titres constant, celle-ci baisse de 1,4% par rapport à l’étude One 2015 et elle progresse de 0,1% sur six mois, par rapport à l’étude One 2015-2016. 95% de la population déclare lire la presse papier (quotidien ou magazine) chaque mois, soit 49,4 millions de lecteurs. Les Français lisent en moyenne 5,4 titres différents, dont 77% de titres magazines et 23% de titres quotidiens.

 

Chaque jour, 60% de la population âgée de 15 ans et plus lit au moins un titre de presse, soit 31,4 millions d’individus. Près d’un Français sur quatre lit chaque jour à la fois au moins un quotidien et un magazine. Hormis la presse TV, lue à 94% au domicile, 36% des lectures se font désormais hors domicile (12,8% sur le lieu de travail, 7,5% chez des amis ou parents, 5,5% dans les cafés, hotels ou restaurant, 4,8% dans les transports). 64% des lectures se font encore au domicile. Les Français passent en moyenne 24 minutes par jour à lire des titres de presse au format papier ou PDF.

 

Les 10 premiers quotidiens

Si le gratuit 20 Minutes tient toujours de loin la première place du classement des quotidiens les plus lus et progresse même de 3,6%, selon la dernière étude One, avec 3,901 millions de lecteurs, on assiste à un léger jeu de chamboule-tout. Le Monde effectue la plus belle progression puisqu’il occupait l’an dernier la sixième place et se retrouve le deuxième quotidien national le plus lu (+4,5% avec 2 426 000 lecteurs) et donc le quotidien payant le plus lu de France. Ouest France reste en 3e place sur le podium malgré un léger recul (-2% avec 2 387 000 lecteurs) devant l’Equipe (+1,3% et 2 375 000 lecteurs). C’est Direct Matin qui rétrograde le plus dans ce classement, passant de la 2e à la 5e place (-2,1% avec 1 346 000 lecteurs). Malgré une légère progression (+1,1%), Le Parisien Aujourd’hui en France perd deux rangs (de la 4e à la 6e position avec 2 247 000 lecteurs).

 

La presse quotidienne nationale du 7e jour

Sur le segment dynamique des quotidiens nationaux du dimanche, l’Equipe du Dimanche conserve sa place de leader, y compris devant Dimanche Ouest France, titre de PQR du 7e jour le plus performant avec 1657 milliers de lecteurs chaque semaine. Si Le Parisien dimanche/Aujourd’hui en France dimanche garde la seconde place, sa tendance est à la baisse (-2,6%) contrairement au Journal du dimanche qui progresse de +4,3% avec 1 077 000 lecteurs. A noter qu’il s’agit du titre qui a le ratio hommes/femmes le plus équilibré.

 

Les 10 premiers hebdomadaires

Grande stabilité pour le classement des cinq hebdomadaires les plus lus, qui tous sont en recul. TV Magazine continue à avoir un lectorat quasiment deux fois plus important (12 597 000 lecteurs) que celui que son plus sérieux concurrent, le supplément Version Femina avec 6 693 000 lecteurs. On note cependant un décrochage plus important de Télé Z (-8,3%), même s’il conserve sa 4e place. Paris Match gagne une place (+1,4% avec 3 510 000 lecteurs). C’est en queue de classement que les changements se profilent. Les deux titres people Voici et Closer, respectivement 9e et 10e du classement l’année dernière, n’y figurent plus. Ils sont en 11e et 12 position cette année. Télérama et L’Equipe Magazine les supplantent. A noter la plus belle progression pour cet hebdomadaire dont la nouvelle formule lancée en novembre 2016 est ici couronnée par une progression de 6,5%.

 

Les 10 premiers hebdomadaires hors presse TV et suppléments

Changement en tête ce classement : Paris Match (+1,4%) devient l’hebdomadaire le plus lu hors presse télé et suppléments. Il détrône l’historique Femme Actuelle avec 3 505 000 lecteurs, qui était en recul de 8,4% lors de la dernière vague et poursuit là cette tendance baissière avec -5,1%. Télérama passe de la 5e à la 3e place avec 2 06 lecteurs, gagnant deux rangs, comme l’Equipe Magazine. Voici et Closer reculent tous les deux d’une place et enregistrent les baisses les plus importantes. Côté news magazine, L’Obs (+4,7% avec 2 136 000 lecteurs) et Le Point (+6,6% avec 2 053 000 lecteurs) font une belle année. En revanche, L’Express n’apparaît plus dans le classement où il était 8e l’année dernière. Enfin, le magazine Elle, qui était sortie du classement en 2015 l’intègre à nouveau à la 10e place avec 1 931 000 lecteurs.

 

Les 10 premiers bimensuels et mensuels

Aucun changement dans le casting des 10 premiers bimensuels et mensuels. On note cependant que c’est désormais Science et vie prend la tête des bimensuels et mensuels les plus lus de France avec 4 202 000 lecteurs, devant Cuisine Actuelle et ses 3944 000 lecteurs. Santé Magazine réalise une jolie percée (+6,8% avec 3 193 000 lecteurs) et accède à la 4e place soit deux rangs de mieux que lors de la précédente vague. Télé 2 Semaines régresse de deux rangs de la 4e à la 6e place (-4,1% avec 3 072 000 lecteurs). Et Sciences et Avenir, s’il ne change pas de rang, fait la plus belle performance avec +7,1% avec 2 965 000 lecteurs.

 

Les 10 premiers bimestriels et trimestriels

La presse bimestrielle et trimestrielle se porte plutôt bien dans son ensemble, avec de belles percées. Marmiton poursuit son impressionnante offensive (+18,2% lors de la précédente vague avec 5 113 000 lecteurs) et prend la tête du classement (+12%), reléguant Vies des familles en seconde position. Une performance égale à celle de Détente Jardin, (+12% avec 1 636 000 lecteurs), qui intègre du coup le classement à la 9e place. Seuls Vies de famille (-6,9% avec 4 925 000), Marie Claire Maison (-1,9% avec 1 753 000) et Parents (-3% avec 1 731 000) sont en recul.

Envoyer par mail un article

L’audience globale de la presse en forte hausse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.