Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

IAB Interact

«Les trois priorités: visibilité, brand safety et fraude»

23/05/2017 - par Cecilia Di Quinzio

A l'occasion de la douzième édition du congrès Interact de l’IAB Europe, le 23 et 24 mai, à Amsterdam, Valérie Chavanne, vice-présidente de l’IAB France, revient pour Stratégies sur les événements qui ont marqué le marché de la publicité digitale tout au long de l’année.

Cette année, le thème du congrès annuel de l’IAB Europe, est «The new rules of engagement» (Les nouvelles règles d'engagement), pourquoi ?VALERIE CHAVANNE. C’est un fil conducteur qui englobe plusieurs sujets. Pour l’industrie publicitaire, il s’agit de renouveler notre engagement à la fois vis à vis des utilisateurs et des annonceurs. La publicité digitale est très différente des médias traditionnels, parce qu’elle dispose de technologies et d'acteurs spécifiques qui ont vraiment modifié les pratiques, les offres, etc. Du reste, cette publicité connaît une très forte croissance, à tel point que ces dernières années des questions sur l’expérience utilisateur ont émergé… Que le phénomène de l’adblocking nous a fait brutalement comprendre. Côté industrie, la multiplication de ces technologies a également suscité une certaine suspicion. Des pratiques pourraient être corrigées pour rassurer les annonceurs. Les trois priorités de l’IAB Europe pour 2017 sont la visibilité des publicités, la brand safety et la fraude. Je précise que tout n’est pas négatif dans l’évolution des technologies, au contraire, on remarque de jour en jour de nombreuses avancées et améliorations.Le programmatique a été critiqué cette année, notamment en matière de brand safety. Comment améliorer la sécurité des annonceurs?VC. Avec le mode d’achat programmatique, où tout se fait en temps réel, les acteurs sont dans l’incapacité d’opérer un contrôle a priori sur la diffusion de la publicité. Pour autant, des outils de brand safety existent et ils sont très performants. A ce sujet, l’IAB France est engagé dans des discussions avancées avec l’IAB Europe qui travaille sur une labellisation des ces outils. Je ne pense pas que plus de régulation par des textes (lois ou règlements) soit souhaitable: on ne peut pas envisager une réglementation au niveau mondial sans prendre en compte les spécificités locales. Du reste, les lois dans ce domaine deviennent rapidement obsolètes tellement cette industrie évoluent vite. En revanche, je suis convaincue des bénéfices de l’auto-régulation. La mobilisation passera par les acteurs de l’industrie plus que par le législateur. Chacun doit prendre des engagements fermes, signer des chartes et les respecter comme des lois.Selon vous, quel événement faut-il retenir cette année sur le marché de la pub digitale?VC. En octobre dernier s’est formé la Coalition for better ads, une organisation à l'échelle mondiale, qui réunit l’ensemble de l’écosystème, dont les IAB. C’est une réponse mondiale dans un monde digital sans frontière. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis l’IAB ne rassemble que les vendeurs de publicité, à la différence de la France où l’IAB réunit l’ensemble des acteurs. Du coup, outre-Atlantique cette initiative est encore plus exemplaire. Très rapidement, dès le mois de mars, la Coalition a présenté des standards sous la forme de formats à bannir car non respectueux de l'expérience utilisateur. Je pense que les bénéfices de cette standardisation vont rapidement se remarquer, pour les annonceurs, comme pour les utilisateurs.La prochaine étape c’est le blocage de ces formats trop intrusifs?VC. Ce sujet est relatif à une annonce qui n’a pas encore été faite par Google, et qui a fuité dans la presse. La Coalition for better ads est une association professionnelle qui n’a pas (encore) la casquette de gendarme. Elle a pour mission d’établir des règles de bonnes conduites, d’encourager les membres à les suivre de manière scrupuleuse. Peut-être dans les mois à venir serons nous amenés à prendre des mesures un peu plus musclées si certains de nos membres ne suivaient pas ces préconisations. Mais pour l’heure, aucune annonce officielle n’est prévue.

Envoyer par mail un article

«Les trois priorités: visibilité, brand safety et fraude»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W