Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Etude

L'ACPM en campagne pour la presse

19/06/2017 - par Caroline Bonacossa

Pour redorer l'image de la presse face au digital, l'ACPM avait lancé une vaste opération de séduction à destination du public, des agences médias et des annonceurs, dont elle tire le bilan aujourd'hui. L'organisme va lancer une nouvelle étude de mesure d'audience mais son conseil d'administration peine à choisir un institut de sondage.

Mission accomplie. Le bilan de l'opération de promotion de la presse (#Demain la presse) est jugé très positif par l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM) Son objectif était de valoriser ce support auprès des annonceurs, des agences de presse et du public. La campagne de pub #Demain la presse, soutenue par 500 éditeurs a bénéficié de plus de 1500 parutions et de plusieurs millions d'impressions en digital. «Nous voulons relancer l'investissement publicitaire dans la presse papier et digitale», affirme Stéphane Bodier, le vice-président de l'ACPM.

Soucieuse de trouver un outil encore plus performant à proposer aux agences média, qui prenne plus précisément en compte la reprise en main de la presse, l’ACPM entend développer une nouvelle grande étude d’audience : One next. Aucun institut d’études n'a encore remporté le juteux contrat pour la mesure et la valorisation des différentes composantes de la presse française. Le jeudi 15 juin au matin, les 20 membres du conseil d’administration de l’ACPM représentant 1600 adhérents en ont débattu. Mais impossible de départager les organismes pré-sélectionnés dont Médiamétrie et Ipsos/Weborama. Ces derniers s’érigent contre l’idée que leur concurrent puisse avoir une «situation de monopole total de la mesure d’audience tous médias» dans un courrier adressé aux administrateurs, que nous nous sommes procurés. Aucune décision n'a encore été prise.

«Remise à niveau de la marque Presse »

Lancée parallèlement, la vaste enquête quali #Demain la presse a déjà recueilli 50 000 réponses. Et plutôt des louanges sur le média: 94% des participants apprennent des choses en lisant la presse, 89% avouent qu'ils la réclameraient si elle n'existait pas, 77% la lisent chaque jour. Des lecteurs qui valorisent la dynamique print/web : 68% aimeraient que le magazine papier soit connecté à internet et mis à jour toutes les heures. 82% voudraient proposer des sujets d'articles et 67% aimeraient participer aux conférences de rédaction. Enfin, 80% aimeraient avoir une carte de réduction pour des achats de presse et 71% souhaite que le média soit gratuit pour les chômeurs.

Enfin, pour promouvoir le support presse dans les agences médias, l’ACPM a mis sur pied un programme de formation : «de sensibilisation et de remise à niveau de la marque Presse». Il s’adresse à 300 jeunes professionnels de la communication, les moins familiers à ce média. Ce programme inclut des modules de culture générale et d'eLearning (1). Il inclut aussi des rencontres avec des professionnels (journalistes, éditeurs, photographes). Des collaborateurs d’agence ont ainsi participé au Grand Prix Stratégies de la publicité et en proposeront un reportage tandis que d’autres ont rencontré Yves Thréard du Figaro ou la rédaction de 20 minutes.



 
 

Envoyer par mail un article

L'ACPM en campagne pour la presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.