Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Finances

Mediaset et Fininvest réclament 3 milliards d'euros à Vivendi

04/09/2017 - par La Rédaction

Mediaset et son principal actionnaire Fininvest, holding de la famille Berlusconi, réclament en justice 3 milliards d'euros au 
géant français des médias Vivendi pour sa montée "hostile" au capital du groupe de TV italien, selon le rapport financier semestriel publié par le groupe de Vincent Bolloré.

Mediaset et Vivendi avaient signé en avril 2016 un "accord stratégique" avec pour ambition de créer un nouveau géant  européen de la télévision. Vivendi devait racheter 100% du bouquet de télévision payante Premium et un échange de participations à hauteur de 3,5% entre les deux groupes était prévu.

Mais Vivendi a dénoncé cet accord le 25 juillet 2016, en arguant de doutes sur les résultats futurs du bouquet de télévision, ce qui a déclenché la colère des Berlusconi et débouché sur un conflit acrimonieux. Fin 2016, le groupe français est monté au capital de Mediaset lors d'un raid éclair qualifié d'"hostile".

Dans un dernier épisode judiciaire, "Mediaset, RTI (filiale de mediaset NDLR) et Fininvest ont déposé le 9 juin 2017 une nouvelle assignation à l'encontre de Vivendi visant à obtenir le paiement de dommages et intérêts d'un montant total de 2 milliards d'euros à Mediaset et RTI et d'un milliard d'euros à Fininvest, reprochant à Vivendi l'acquisition de titres Mediaset au cours du dernier trimestre 2016", selon le rapport mis en ligne jeudi soir par Vivendi.

"Selon Mediaset, qui a demandé la jonction de cette procédure" à une première en cours, "cette opération serait constitutive d'une violation de l'accord du 8 avril 2016, d'une infraction à la réglementation italienne sur les médias et d'actes de concurrence déloyale". 

Les groupes italiens demandent aussi à Vivendi "de céder les actions Mediaset" acquises fin 2016, précise le groupe français. En cas d'échec de la médiation dans cette affaire, la prochaine audience devant le Tribunal civil de Milan se tiendra le 19décembre 2017, précise Vivendi.

Mediaset et Fininvest avaient déjà assigné Vivendi pour obtenir "l'exécution forcée de l'accord du 8 avril 2016 et du pacte d'actionnaires y afférent", rappelle le groupe français.

Le groupes italiens réclamaient des dommages estimés à 50 millions d'euros par mois de retard à compter du 25 juillet 2016. Et Fininvest réclamait 570 millions d'euros au total pour un préjudice lié notamment "à l'évolution du cours de bourse de Mediaset entre le 25 juillet et le 2 août 2016" et à son image.

Le groupe de Vincent Bolloré détient 28,8% du groupe de télévisions Mediaset (soit 29,94% des droits de vote), dont l'actionnaire principal est la famille Berlusconi.

Envoyer par mail un article

Mediaset et Fininvest réclament 3 milliards d'euros à Vivendi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.