Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

46%

06/09/2017 - par Cécilia Di Quinzio

C'est la part des utilisateurs potentiels d'assistants vocaux qui pourraient avoir recours à la reconnaissance vocale si on leur donnait davantage de garanties quant à la protection de leurs données personnelles. Lire aussi notre article Google Home ouvre la voie du «vocal first».

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner