Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médias

Rachat de Sky par Fox: Londres pourrait élargir le champ de l'enquête

13/09/2017 - par La Rédaction avec l'AFP

Le gouvernement britannique a annoncé mardi qu'il pourrait demander une enquête approfondie plus large que prévu au sujet du rachat de Sky par le géant américain 21st Century Fox de la famille Murdoch.

La ministre de la Culture et des Médias, la conservatrice Karen Bradley, a expliqué devant la Chambre des communes qu'elle envisageait de demander à l'autorité de la concurrence britannique (CMA) d'ouvrir une enquête approfondie sur ce rachat, à propos des règles régissant la diffusion audiovisuelle. Cette annonce signifie que si Mme Bradley confirme cette possibilité, la CMA se pencherait pendant six mois sur les conséquences du potentiel rachat par Fox des 61% de parts de Sky qu'il ne possède pas encore - pour quelque 15 milliards de dollars. Ce volet concernerait les règles de diffusion, c'est-à-dire que la CMA étudierait en détail les conséquences potentielles du rachat pour les diverses chaînes du bouquet Sky au Royaume-Uni, y compris la puissante Sky News, sur le contenu de leurs programmes.

21st Century Fox possède aux Etats-Unis l'un des six plus grands studios de cinéma hollywoodiens (20th Century Fox) ainsi que plusieurs grandes chaînes de télévision, dont la très conservatrice Fox News, soutien du président Donald Trump. Mme Bradley a déclaré à ce sujet qu'elle jugeait «important que des organisations qui adoptent des points de vue controversés ou partisans sur les informations et la vie publique dans d'autres pays s'engagent de façon claire à respecter nos règles ici». Les règles de diffusion demandent notamment aux diffuseurs l'impartialité dans le traitement de l'information. «La CMA pourraient bien se pencher sur ces questions si elle devait être saisie», a souligné la ministre, évoquant la crainte d'une éventuelle «foxification» de Sky. La ministre a par ailleurs confirmé, comme énoncé fin juin, son intention de demander à la CMA l'ouverture d'une enquête approfondie sur un autre pan du dossier, celui de la pluralité des médias.

Au Royaume-Uni, la famille Mordoch possède déjà, via News Corp, deux quotidiens à grand tirage, The Times et The Sun. Outre Sky News, le bouquet Sky est très présent dans le sport et a la main sur la plus grande partie des droits de la Premier League anglaise de football. Le régulateur des télécoms, l'Ofcom, estime qu'en cas de succès de l'opération, les informations fournies par Fox et Sky toucheraient environ un adulte sur trois (31%) au Royaume-Uni. C'est bien plus que les autres acteurs à l'exception de la BBC (77%) et du groupe ITN (39%) qui produit des programmes pour ITV et Channel 4. Fin août, 21st Century Fox a annoncé qu'il arrêtait de diffuser Fox News au Royaume-Uni, une décision interpretée comme un geste de bonne volonté envers les autorités britanniques dans le cadre du dossier Fox/Sky. Au final néanmoins, le rachat peut théoriquement être soumis à une enquête de la CMA à un ou deux volets, ou à aucune enquête complémentaire si Mme Bradley prend in fine la décision surprise de ne pas solliciter la CMA. L'opération a déjà reçu le feu vert de la Commission européenne et des quatre autres pays où Sky diffuse (Irlande, Autriche, Allemagne et Italie). La ministre n'a fourni aucun calendrier.

Envoyer par mail un article

Rachat de Sky par Fox: Londres pourrait élargir le champ de l'enquête

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.