Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Usages

Qu'y a-t-il dans le smartphone des millennials ?

11/10/2017 - par Vanina Prélat l'Herminier

Une étude de la très sérieuse Bank of America a pointé que 39 % des millennials interagissaient davantage avec leur smartphone qu’avec leurs proches. La grande question reste : pour quoi faire ?

Le smartphone, arme d’exploration massive.

Symbole ultime de liberté et de découverte du monde, le smartphone représente un passage obligé pour les 15-34 ans dans l’acquisition de leur autonomie. Leur taux d’équipement est donc largement supérieur à la moyenne, puisqu’il concerne 88 % de cette population, qui passe d’ailleurs près d’une heure par jour sur son mobile

[Source Dentsu Aegis/Médiamétrie].

Les réseaux sociaux, premier centre d’intérêt sur mobile.

Avec un top 5 des applis préférées qui recense Facebook, Google, YouTube, Snapchat et Instagram, les réseaux sociaux se taillent sans surprise la part du lion dans les centres d’intérêt des millennials. 96 % des 15-34 ans reconnaissent d’ailleurs s’être connectés à au moins un réseau social le mois dernier. Dentsu Aegis/Médiamétrie identifie des temps de visite parmi les plus longs : 27 minutes par jour pour Snapchat, ou 20 minutes par jour sur Facebook, par exemple. Le réseau de Mark Zuckerberg reste d’ailleurs pour l’instant le plus fréquenté par cette cible, même si le tout jeune Snapchat, qui vient de fêter ses 6 ans, le talonne de plus en plus en enregistrant les plus fortes progressions cette année.

La vidéo, nouveau référentiel.

Avec presque neuf heures de vidéos consommées chaque mois, 62 % des 15-35 ans confiaient, lors d’une étude Dentsu Aegis Network France, regarder une partie de ces vidéos sur mobile, contre 40 % pour la moyenne de la population. Les typologies de contenu sont larges : contenu télévisuel ou divertissements, vidéos humoristiques, sport… Qu’ils vont chercher prioritairement sur les réseaux sociaux et YouTube, puis dans une moindre mesure, sur les applis ou sites du monde télévisuel comme Télé-Loisirs.fr, MyTF1 ou France Télévisions.

Le téléphone et les SMS, rétros mais toujours d’actu.

Quand les légendes urbaines évoquent une cible ultraconnectée qui mépriserait les moyens de communication de ses aînés, certains opérateurs constatent que l’usage de la voix, la fonction traditionnelle du téléphone, s'avère plus fort chez eux que chez les autres types d’abonnés. Idem pour les SMS, avec une moyenne de 423 SMS/MMS par mois, contre 234 pour les autres segments d’âge chez les abonnés Orange. Les messageries instantanées WhatsApp ou Facebook Messenger gagnent bien sûr du terrain chaque année.

Le lèche-vitrine version 2.0.

Pour cette cible, le shopping se pratique désormais en mode phygital, avec la liberté d’aller et de venir entre le virtuel et le réel pour finaliser ses choix. Alors que la définition même du point de vente se transforme pour devenir un lieu d’expérience, le smartphone tient désormais un rôle prépondérant dans la recherche d’informations, la comparaison des prix, mais surtout, la finalisation de l’acte d’achat. En matière de pure players, des applications comme Amazon bien sûr, mais aussi Leboncoin.fr et Vente-privee.com sont en bonne place dans le top 30 des applications les plus utilisées. À noter également, la percée nouvelle de Wish, à la 17e place de ce top [source Dentsu Aegis/Médiamétrie]. Appli shopping nouvelle génération créée en 2011, elle fait fureur auprès des plus jeunes en proposant des produits à très bas prix, souvent manufacturés en Chine.

La musique, toujours.

Si Shazam, l’application d’identification musicale, fait partie des applis les plus consultées, les plates-formes d’écoute de musique en streaming arrivent un peu plus loin derrière avec des temps d’écoute quotidienne moyens n’excédant pas 10 minutes. Spotify et Deezer fédèrent respectivement 1,858 million et 1,501 million d’utilisateurs mensuels, quand Facebook, en tête de liste, en réunit sur une même période plus de 11 millions [Source Dentsu Aegis/Médiamétrie]. Selon une récente étude Nielsen, 57 % des moins de 35 ans déclarent utiliser plusieurs plates-formes de streaming musical en même temps.

Et tout le reste…

De manière plus dispersée et ponctuelle, les millennials ont recours à leur mobile pour se simplifier la vie au quotidien, en piochant dans différents contenus serviciels ou ludiques. Google Maps, Apple Store et Gmail font partie des services les plus consultés, loin devant Météo France ou Dropbox, nécessaire au transfert de leurs données volumineuses. Sur le plan de la mobilité et des transports, ils consultent occasionnellement, pêle-mêle, Waze, l’application mobile de navigation GPS collaborative, SNCF, RATP et bien sûr, la plate-forme de covoiturage Blabacar. Enfin, le jeu a aussi sa place dans le mode de vie mobile des jeunes, notamment avec les jeux de la société King.com, créatrice du célèbre Candy Crush Saga, mais aussi Clash of Clans, qui consiste à créer et faire vivre des villages virtuels. Avec 935 000 joueurs recensés en juillet 2017 par Dentsu Aegis et Médiamétrie, le grand phénomène Pokémon Go ne s’est pas complètement essoufflé, certains cherchant encore probablement Pikachu.

Envoyer par mail un article

Qu'y a-t-il dans le smartphone des millennials ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.