Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Podcast

Binge Audio, des podcasts plus d’actu que jamais

17/10/2017 - par Delphine Soulas-Gesson

Deux ans après son lancement, l’éditeur de podcasts Binge Audio accélère son développement en s’ancrant davantage dans l’actualité. En ligne de mire, les perspectives qu’ouvrent les enceintes à commande vocale.

Partie des États-Unis, la vague des podcasts semble en passe de conquérir la France. Les projets se multiplient, de Binge Audio à BoxSons, en passant par des médias qu’on attendait moins sur ce créneau, comme Slate ou L’Équipe, et les usages commencent à se massifier. Deux ans après son lancement par Joël Ronez, ancien directeur des nouveaux médias de Radio France, et Gabrielle Boeri-Charles, ex-directrice du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil), Binge Audio revendique un total de 300 000 écoutes en septembre, tous programmes confondus, trois fois plus qu’il y a un an. D’ici juin 2018, l’éditeur de podcasts espère atteindre le million d’écoutes mensuelles.

« Nous sommes encore en début de phase mais nous pensons vraiment que l’arrivée des enceintes connectées à commande vocale [comme Google Home ou Amazon Echo] va vraiment changer le marché de l’audio », s’enthousiasme Joël Ronez. C’est pour investir ce nouveau territoire que Binge Audio souhaite se renforcer autour de l’actualité. Pour l’occasion, David Carzon a été débauché du journal Libération, où il était directeur adjoint de la rédaction. À lui désormais de piloter le nouveau pôle Aujourd’hui, au sein duquel sont développés des formats de décryptage, d’éclairage et des points de vue sur des questions d’actualité et de société. Déjà, deux nouveaux podcasts viennent enrichir l’offre : Les couilles sur la table, deux fois par mois, sur la masculinité, et Coup de fil, une interview hebdomadaire en lien avec un événement ou une actualité.

Binge Audio, «très différent de la radio»

Les deux piliers historiques de Binge Audio, à savoir la prescription culturelle et le narratif, ne sont pas oubliés pour autant. En plus des émissions No Ciné et No Fun, un nouveau programme quinzomadaire, No Tube, sur la culture YouTube, vient compléter l’offre de podcasts autour de la pop culture. Le pôle Histoires vraies est quant à lui placé au cœur du développement de Binge Audio, avec notamment une troisième saison pour la série Superhéros. C’est aussi de là qu’est pilotée l’offre de brand content du pure player. Dernier exemple en date, la série de podcasts produite pour l’université de Paris-Saclay sur le parcours d’anciens étudiants de master, baptisée La Bonne graine.

Autre axe de monétisation, le sponsoring d’émissions et la vente à l’acte ou l’abonnement, qui permettront aux auditeurs d’avoir des programmes en avant-première ou même des contenus exclusifs. « Dans la forme des émissions, le ton, les thèmes, la façon de présenter des services associés, nous sommes très différents de la radio », insiste Joël Ronez. C’est justement aux jeunes adultes qui désertent le broadcast qu’il dit vouloir s’adresser, avec une distribution adaptée aux nouveaux modes de consommation, de Deezer à YouTube en passant par Apple podcasts et demain, les enceintes à commande vocale. Reconquérir les auditeurs perdus de la radio, tout un programme...

Envoyer par mail un article

Binge Audio, des podcasts plus d’actu que jamais

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W