Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiovisuel

Attendu au rebond

05/05/2011 - par Philippe Lefèvre

Alain de Pouzilhac, sur un siège éjectable à la tête de l'Audiovisuel extérieur de la France, n'est pas du genre à faire valoir ses droits à la retraite s'il se fait remercier. Des accidents de parcours, il en a vu d'autres. Et a toujours su retomber sur ses pieds.

Dans Tous Ego (1), Jacques Séguéla raconte l'une de ses premières entrevues avec Alain de Pouzilhac. Cela se passe fin 1991 dans le bureau de ce dernier chez Eurocom, à l'époque navire amiral d'Havas dont il est le PDG, et Séguéla fixe son regard sur un aphorisme de Nietzsche placardé au mur: «Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort.» Le genre de maxime que «Poupou» – son

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner