Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Quoi.info et Newsring, nouveaux «pure players» participatifs

26/10/2011 - par Capucine Cousin

Avant l’arrivée en France du Huffington Post, en novembre, deux nouveaux sites participatifs, Quoi.info et Newsring, vont être lancés début décembre sur la Toile.

Quoi Info et Newsring. Deux nouveaux venus, attendus ces prochaines semaines sur la Toile. Montés par des personnalités de la presse et des nouveaux médias, ils souhaitent instaurer de nouvelles formes de journalisme participatif. A l'heure où la presse quotidienne est en proie à certaines difficultés, alors que le Huffington Post s'apprête à s'implanter en France à la mi-novembre, ils révèlent une sacrée vitalité du débat sur le Web. Après l'annonce de l'arrivée probable d'Anne Sinclair et de Marc-Olivier Fogiel dans le «Huff Po» français, c'est une autre personnalité du PAF, Frédéric Taddeï, qui incarnera le site participatif Newsring.fr, attendu en décembre. La tendance des sites pure players est à l'emploi de personnalités très médiatiques pour se faire connaître...

Quoi.info, site contributif

Prochain venu sur la Toile, le site Quoi.info. Aux manettes, les cofondateurs Cyrille Franck (ex-rédacteur en chef d'AOL France), Frédéric Allary (ancien directeur général des Inrockuptibles), et Serge Faubert (passé notamment par France-Soir et Bakchich), qui en assurera la rédaction en chef, avec une équipe de 5 journalistes. Pour lancer la société éditrice Ask Media, ils ont levé 400 000 euros auprès notamment de l'investisseur Jean-David Camus.

Attendu en version bêta privée le 7 novembre, il sera «un site d'information et un outil serviciel, avec de l'info et des décryptages d'actualité. Nous voulons casser le format classique des articles pour fragmenter l'info sous forme de plusieurs questions, autour d'une actualité forte», résume Cyrille Frank.

En clair, loin d'être un site de questions-réponses à partir de questions posées par des internautes, la rédaction sélectionnera des sujets d'actualité, auxquels les internautes pourront ajouter des compléments. Les internautes membres de la communauté Quoi.info devront au préalable créer leur profil pour poster des contributions. «Nous voulons créer une pédagogie de l'actu. Nous indiquerons au bas de chaque article nos sources (personnes interviewées, etc.). Il y aura un côté Wikipédia: nous voulons favoriser les corrections et compléments apportés par les internautes-contributeurs», ajoute Frédéric Allary. Certaines mentions comme «Vous souhaitez corriger cette réponse»permettront en effet à l'internaute d'apporter ses précisions.

Newsring.fr, site de débats

Autre nouveau venu, Newsring.fr, là encore un site de débats qui donnera la part belle aux contributions extérieures. Une nouvelle aventure pour Guillaume Multrier, sur laquelle il planchait depuis son départ de la direction générale d'Aegis Media en juin dernier. De fait, c'est son groupe Webedia (Pure People, Pure Trend, Ozap, etc.) qui est derrière la maison-mère, Ring Media, codirigée par Cédric Sire, cofondateur de Webedia. Julien Jacob, (entre autres cofondateur d'Obiwi, et ex-vice président de CBS France), Philippe Couve (fondateur de l'émission L'Atelier des médias à RFI, ex-formateur chez Rue 89 et Owni), et Frédéric Taddeï sont aussi parties prenantes. Ce projet  a bénéficié d'une levée de fonds de 3,5 millions d'euros auprès des fonds d'investissements Ventech, X Ange et ID Invest.

Sur ce site, qui promet une version bêta privée mi-novembre et un lancement en décembre, l'actualité sera donc abordée sous forme de débats thématiques. Avec donc l'implication remarquée de Frédéric Taddeï, qui n'a pas manqué de faire jaser sur Twitter. Pour lui, il y a une continuité entre son rôle d'animateur dans l'émission Ce soir ou jamais sur France 3 et son implication dans un site de débats. «Je cherchais une prolongation sur Internet de ce que je fais déjà en télévision ou en radio. Sur Newsring, il n'y a plus les contraintes du temps et du nombre de participants. Internet est le lieu du débat - derrière la télévision, mais pour combien de temps encore?», explique-t-il.

Publicité et services payants

L'internaute pourra voter pour des contributions qu'il apprécie, et un système fera remonter en page d'accueil du site les débats ayant généré le plus de votes. Il pourra aussi apporter ses  contributions, à condition de créer son profil au préalable. Les synthèses des débats pourront être consultées sur le site. Des journalistes (une dizaine ont été recrutés) joueront les «orchestrateurs de débat, en assurant la modération, en sélectionnant les experts-contributeurs, etc.», explique Philippe Couve.

Deux nouveaux pure players du Web, qui devront cependant asseoir leur modèle économique, fondé pour Quoi.info sur un mélange de publicité en ligne et de services de médias («une offre premium avec plus de pédagogie pour les internautes souhaitant combler leurs lacunes», précise Cyril Franck). Et également sur la publicité pour Newsring.fr, via des opérations spéciales, par exemple «des débats sponsorisés par des marques», imagine Cédric Sire.

Envoyer par mail un article

Quoi.info et Newsring, nouveaux «pure players» participatifs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.