Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L’utilisation de Facebook peut aggraver le mal-être des jeunes adultes

27/08/2013 - par Solange Brousse (avec AFP)

Une étude publiée aux Etats-Unis, effectuée auprès de 82 jeunes gens disposant de smartphones, a conclu qu'utiliser Facebook pouvait aggraver le mal-être des jeunes adultes. Durant deux semaines, les chercheurs leurs ont demandé s'ils se sentaient seuls ou inquiets, combien de fois ils avaient utilisé Facebook, etc. Les personnes qui utilisaient Facebook se sentaient moins bien le moment d'après. Plus elles visitaient le réseau social, plus leur degré de satisfaction dans la vie déclinait. A l'inverse, les interactions directes avec les gens amélioraient leur bien-être. Cette étude est parue une semaine après une enquête de chercheurs britanniques pointant le fait que «poster» fréquemment des photos sur Facebook pouvait détériorer les relations humaines dans la «vraie» vie.

Envoyer par mail un article

L’utilisation de Facebook peut aggraver le mal-être des jeunes adultes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.