Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

LCI, la gratuite en trop ?

10/10/2013 - par Amaury de Rochegonde

La chaîne du groupe TF1 pourra bientôt être autorisée en clair sur décision du CSA. Mais y-a-t-il de la place sur le marché publicitaire pour trois chaînes gratuites?

«D'un malade, on va passer à trois moribonds.» Alain Weill a résumé ainsi sa position alors que l'amendement donnant au CSA le pouvoir de basculer une chaîne payante en gratuit avait été votée en juillet. Validé au Sénat le 2 octobre, soutenu par le gouvernement, le texte ne donne pas encore à LCI un sésame pour le gratuit. Mais il intègre cette possibilité sous réserve de ne pas déséquilibrer le marché publicitaire.

«Le choix du clair n'est pas un choix, c'est une nécessité», a lâché Nonce Paolini, le 30 septembre. Pour le patron qui dit qu'il fermera LCI s'il n'a pas satisfaction, «la notion d'équilibre publicitaire n'a pas de sens». Le clair serait l'occasion de lancer un nouveau projet éditorial. Catherine Nayl, qui dirige l'information du groupe TF1, rappelle que la chaîne emploie 200 salariés. Le groupe Canal+, qui édite I-Télé et verse 7 millions d'euros de redevance à LCI (laquelle paye 4,5 millions d'euros de droits de diffusion), crie au chantage à l'emploi.

«Il est très difficile de faire la différence sur le format pour une chaîne d'info, souligne Bertrand Beaudichon, vice-président d'OMG, et les Français ont pris leurs habitudes: LCI en gratuit ne pourra prendre d'audience que sur les autres; c'est un jeu à somme nulle.» Si les annonceurs, notamment du luxe et du B to B, sont intéressés par une audience qui parle aux décideurs, il ne faut pas s'attendre à une explosion des recettes. «La capacité de monétisation est proportionnelle à l'audience, et ce n'est pas parce qu'on crée des chaînes que l'audience se démultiplie», résume l'expert. Conclusion: si BFM TV devrait voir sa forte marge s'éroder (20% pour 70 millions d'euros de chiffre d'affaires), c'est surtout l'équilibre d'I-Télé qui est en jeu. D'autant que France 24 devrait se voir autorisée en Île-de-France.

Envoyer par mail un article

LCI, la gratuite en trop ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.