Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

Access de fièvre à France 2

31/10/2013 - par Bruno Fraioli

Le groupe France Télévisions commence à remodeler son avant-soirée sans renoncer, pour l'heure, à Sophia Aram.

«On va couler!» Affublé d'un gilet de sauvetage, le caustique Laurent Baffie, nouveau chroniqueur de Jusqu'ici tout va bien, tente de conjurer le sort d'un programme condamné par les médias. De fait, avec moins de 500 000 téléspectateurs et une part d'audience sous les 3,5%, les jours du talk-show quotidien d'avant soirée de France 2 sont comptés. Premier à en faire les frais: Philippe Vilamitjana, directeur des programmes et de l'antenne de France 2, a été écarté le 21 octobre et remplacé par Thierry Thuillier. 

«C'était le bon niveau de responsabilité», soutient-on au groupe public alors que, selon Challenges, l'émission a été qualifiée d'«échec collectif» par Bruno Patino, directeur général délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques, lors d'un comité de direction de France Télévisions.

De quoi justifier un réaménagement en profondeur de l'access prime time de la chaîne. Dès le 4 novembre, la fiction courte Parents mode d'emploi occupera le créneau de 19h45. Et à partir du 18 novembre, Nagui prendra l'antenne à partir de 18h50 tandis que Sophia Aram commencera à 17h50 (et non 18h20) «jusqu'à la grille de Noël».

Naufrage évité

Philippe Vilamitjana paie le choix de l'animatrice: un nouveau visage, un ton et un caractère segmentant, recherché par la chaîne. Celui du producteur aussi, Morgane Productions. Reconnue sur le marché pour ses capatations d'événements musicaux, la société s'essayait là au talk-show quotidien et à ses méthodes industrielles.

«Leur approche était assez légère, confie un dirigeant de France Télévisions. Seuls trois pilotes ont été réalisés et quand on s'est rendu compte que cela n'allait pas, il était trop tard.» Du coup, il fallait essuyer les plâtres en direct et tenir le cap.

«Le travail sur concept a débuté en février, se défend Gérard Pont, co-fondateur de Morgane Production. J'ignore qui a intérêt à tout ce bruit mais je sais que je garde la confiance de France 2.» Depuis l'arrivée d'un nouveau décor, le 21 octobre, la courbe d'audience se stabilise enfin. Elle repart même un peu à la hausse. Sophia Aram et ses chroniqueurs semblent sauvés. Et l'impact sur le JT du 20 heures n'est pas prouvé (voir graphique). Le naufrage semble évité.

Au-delà de son écho médiatique, le programme animé par Sophia Aram est toutefois un fiasco commercial. «Sur la tranche 18 heures-20 heures, entre mi-septembre et mi-octobre 2013 par rapport à la même période l'an passé, les recettes publicitaires sont en très net recul, à -23,9% en brut tarif», selon Olivier Archery, consultant médias chez Vivaki.

Envoyer par mail un article

Access de fièvre à France 2

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.