Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Vivendi façon Bolloré

26/11/2013 - par Amaury de Rochegonde

L'industriel breton va prendre la présidence non exécutive du nouveau Vivendi délesté de SFR. Arnaud de Puyfontaine en sera le patron opérationnel de la branche contenus et médias.

Il n'avait pas accepté le nom de Thomas Rabe, le patron de Bertelsmann, pour succéder à Jean-François Dubos à la présidence du directoire de Vivendi. Pour Vincent Bolloré, actionnaire principal avec 5% du capital, ce «bon patron étranger» n'avait pas le profil pour diriger un groupe qui doit désormais se scinder en deux.

 

A côté de SFR, qui deviendra autonome pour s'allier

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner