Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

internet

My Little Paris dans la cour des grands

05/12/2013 - par Delphine Soulas-Gesson

Le site de bons plans, racheté par Aufeminin.com pour 40 millions d’euros, veut désormais décliner son modèle à l’international.

Lorsque My Little Paris s'est créé en 2008, la mode n'était pas encore au «native advertising», et pourtant le site de bons plans a très vite basé son modèle sur cette subtile immixtion des marques dans la conversation. Un pari gagnant puisque cinq ans plus tard, le portail Aufeminin.com, filiale d'Axel Springer, vient d'annoncer le rachat de 60% du capital pour près de 40 millions d'euros. Le bouclage de la vente est attendu mi-janvier.
«My Little Paris a une approche basée sur la prescription, avec un ton proche de celui qu'emploierait une copine. Nous trouvons intéressant d'allier notre approche à la puissance d'Aufeminin.com», explique Céline Orjubin, directrice associée en charge du développement.

 

70000 abonnées

Derrière My Little Paris, six cofondateurs, dont la présidente Fany Péchiodat, une quarantaine de salariés, un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros en 2013 et une entreprise profitable depuis son lancement. Son cœur de cible? Les femmes de 30 à 35 ans, urbaines et très CSP+.
Il y a deux ans, le site entre dans l'e-commerce avec le lancement de My Little Box, qui génère aujourd'hui plus de 50% des revenus. Chaque mois, elles sont près de 70 000 à recevoir un colis rempli de produits de beauté et de goodies.
«Nous invitons les marques dans notre univers. C'est nous qui parlons, avec notre ton, nos illustrations. A deux conditions: que la marque soit en affinité avec notre univers et que le bénéfice soit réel pour la lectrice», souligne Céline Orjubin. Un contexte éditorial qui permet à My Little Paris de vendre ses e-mails partenaires à un coût pour mille (CPM) de 150 euros, bien supérieur au marché.
Après avoir exporté ses box au Japon, My Little Paris veut désormais continuer à décliner son concept à l'étranger. En ligne de mire, les grandes villes européennes. La box sans frontières.

Envoyer par mail un article

My Little Paris dans la cour des grands

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.