Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

magazines

Le Nouvel Observateur engage son processus de recapitalisation

03/12/2013 - par Delphine Le Goff

Comme annoncé en CE le 21 novembre, Claude Perdriel, 87 ans, a décidé de dissocier Le Nouvel Observateur de ses filiales, selon une information de Presse News confirmée à Stratégies. SFA-PAR, holding détenue par Claude Perdriel et son épouse Bénédicte, vient de racheter pour 17 millions d'euros au Nouvel Obs les filiales éditrices de l'hebdomadaire Challenges, du mensuel Science et Avenir, du site Pourquoidocteur ainsi que de la régie Média Obs. De son côté, le news magazine reprend, pour 5 millions d'euros, Rue89.com, Néalis (éditeur de Laconjugaison.nouvelobs.com) et Support PA. L'opération a pour objectif, selon les déclarations de la direction au CE, «de se conformer au droit du travail selon lequel une entreprise ne peut pas rester plus de deux ans en ayant perdu une moitié de son capital», et ainsi «d'apurer le compte courant» du Nouvel Observateur, dont les dettes se montent à 14 millions d'euros. Claude Perdriel, qui prépare sa succession, souhaiterait ouvrir son capital à un associé - ce qui fait redouter aux salariés une cession du news magazine à terme. La direction a démenti cette hypothèse en CE, ainsi que toute idée de vente d'actifs.

Envoyer par mail un article

Le Nouvel Observateur engage son processus de recapitalisation

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.