Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les unes de l'année

19/12/2013 - par Service médias

Janvier

(Jeune Afrique)

L'image a fait le tour du monde mais Jeune Afrique est l'un des rares hebdos a en avoir fait sa une. Signée Issouf Sanogo, de l'AFP, la photo du soldat français portant le foulard à tête de mort du jeu Call of Duty illustre a elle-seule l'opération Serval au Mali. Visage peu souriant d'une communication militaire par ailleurs très maîtrisée, ce cliché n'a pas porté chance à son modèle. Il a fini par déserter en France et par braquer une pharmacie à la kalachnikov.

 

Février

(La Croix)

«Aucun éclair n'avait annoncé, lundi matin 11 février, ce coup de tonnerre, événement sans précédent dans l'histoire moderne de l'Église», écrit La Croix au lendemain de la renonciation de Benoît XVI, une première depuis huit siècles. En réalité, un éclair a bien frappé le paratonnerre du Vatican dans la nuit mais le journal a bouclé trop tôt pour le rapporter. Huit mois plus tard, le successeur François était sacré homme de l'année par Time.


Mars

(Le Nouvel Observateur)

C'est le feuilleton politico-financier du début d'année. Révélée par Mediapart, l'affaire Cahuzac mettra plusieurs mois avant de déboucher sur la démission et les aveux de l'ancien ministre des Finances, Jérôme Cahuzac, accusé d'avoir détenu un compte en Suisse. «Dévasté par le remords», celui qui incarnait la lutte contre l'évasion fiscale du gouvernement a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale. La République en sort ébranlée.

 

Avril

(Le Point)

Après «Fini de rire», «On arrête avec les bêtises» ou «On se réveille», ces unes qui avaient ouvert le bal du «Hollande bashing» en 2012, Le Point franchit un pas dans l'irrévérence avec «Pépère», à l'image de son directeur Franz-Olivier Giesbert, de plus en plus relâché face aux politiques. La recette marche moins bien, avec 78 300 ex. au numéro vendus en avril. Le filon Hollande est victime de son sujet: le Président est au plus bas dans les sondages.


Mai

(Le Monde)

Le reportage de Jean-Philippe Rémy et Laurent Van der Stockt dans Le Monde a obtenu un Visa d'or et le prix Bayeux. Il témoigne d'un bombardement chimique à Damas, vidéo accablante à l'appui. Si la preuve n'est pas formellement donnée que le régime de Bachar Al-Assad est l'auteur de ces crimes, les journalistes rapportent néanmoins des échantillons qui montreront très vite qu'il s'agit de gaz sarin. La France se mobilisera ensuite pour empêcher l'usage de ces armes en Syrie.

 

Juin

(Têtu)

Bermudas chamarrés et barbes soignées, un couple de tourtereaux posent en «une» de Têtu dès le mois de juin. Après le feu vert du Conseil constitutionnel à la loi sur le mariage pour tous, les premières cérémonies sont célébrées. Le couronnement d'une lutte menée par le mensuel gay et lesbien.

 

Juillet

(Le Parisien)

Le 13 juillet, Le Parisien consacre une pleine une à la catastrophe de Brétigny-sur-Orge. Un jour après le déraillement du train Paris-Limoges dans cette gare de l'Essonne, l'émotion et le mystère planent autour de ce qui a causé la mort de six personnes. Experts ferroviaires, communication de crise de la SNCF... La France découvre l'éclisse et ses écrous, qui auraient sauté avant le passage du train. Cinq mois après l'accident, les questions demeurent sur ce drame.

 

Août

(Valeurs actuelles)
Grâce à cette une, Valeurs actuelles réalise sa meilleure vente de l'année. Dans ce numéro, l'hebdomadaire très à droite ne fait pas dans la dentelle pour présenter un sondage Harris Interactive sur les Français et les Roms, dont les conclusions sont en réalité beaucoup plus nuancées. Qualifié d'"indigne" par le PS et objet d'une plainte pour incitation à la haine raciale, le magazine réitérera le mois suivant avec "Islam: l'invasion cachée", encore un succès en kiosque.

 

Septembre

(Lui)

On a vu son mutin minois partout à la rentrée 2013. Pour la «une» du premier numéro de Lui, la sculpturale Léa Seydoux montre ses charmes, voilés-dévoilés par une mousseline noire. De quoi marquer la résurrection de Lui, magazine culte revigoré par Frédéric Beigbeder et Jean-Yves Le Fur. Retombées presse maximales pour le mensuel, dont le premier numéro a dû être retiré, et qui a réalisé une diffusion totale moyenne de 200 000 exemplaires.

 

Octobre

(Libération)

Détenus depuis plus de trois ans au Niger, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret sont libérés. Les quatre employés d'Areva apparaissent dans un premier temps marqués, barbus et amaigris puis refusent de s'exprimer devant les journalistes présents sur le tarmac. Il apparaît très vite qu'une rançon a été négociée avec les ravisseurs, Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), ce que dément fermement le gouvernement.

 
Novembre

(Le Figaro magazine)

Le vent de révolte qui souffre sur le pays en cette fin d'année vient de Bretagne. Née de l'opposition à la mise en place de l'écotaxe, la gronde s'est rapidement étendue à des revendications portant sur l'emploi dans cette région particulièrement touchée par les restructurations. Pour le Figaro magazine, ce mécontentement rappelle la Grande Jacquerie, ce soulèvement paysan qui secoua les campagnes au XIVe siècle. La Bretagne gronde.

 

Décembre

(Paris Match)

Le 5 décembre, un grand homme s'est éteint: Nelson Mandela, 95 ans. Celui qui a rendu possible la fin de l'apartheid et la réconciliation de l'Afrique du Sud a tiré sa révérence. Cinq jours plus tard, des dizaines de milliers de personnes et une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement ont rendu un vif hommage au père de la Nation arc-en-ciel à Soweto. L'Afrique du Sud a un nouveau défi: rester unie maintenant que Madiba n'est plus là.

Envoyer par mail un article

Les unes de l'année

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.