Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

Facebook promet à son tour d'aider la presse à attirer des abonnés

20/10/2017 - par La Rédaction, avec AFP

Après Google il y a quelques semaines, Facebook va permettre aux éditeurs de presse de faire plus facilement payer les utilisateurs pour accéder aux articles. «Dans les semaines qui viennent, nous allons tester des modèles d'abonnement» pour accéder aux articles de presse, «en partenariat avec un petit groupe d'éditeurs aux Etats-Unis et en Europe», a annoncé le réseau social sur son blog officiel le 19 octobre. Pour l'instant, seuls les utilisateurs équipés d'un appareil Android sont concernés.

Concrètement, un utilisateur de Facebook cliquant sur un article verra apparaître un message signalant que le contenu est payant avant d'être dirigé vers le site de l'organe de presse pour s'abonner. L'accès payant s'appliquera à partir d'un certain nombre d'articles consultés par l'internaute, ou bien au choix de l'éditeur, qui pourra décider de rendre payant l'accès à certains articles en particulier, explique Facebook.

Le Parisien en France

Parmi les premiers éditeurs partenaires, Le Parisien, mais aussi l'allemand Bild, le britannique The Economist, le groupe américain Hearst (The Houston Chronicle et The San Francisco Chronicle), l'italien La Repubblica ou encore l'américain The Washington Post.

Si l'utilisateur décide de s'abonner, la transaction se fera sur le site internet de l'éditeur. «Celui-ci percevra le paiement directement et gardera 100%» de la somme, détaille encore Facebook, qui ne donne pas de calendrier plus précis. Cette fonctionnalité sera intégrée à l'outil de Facebook baptisé Instant Articles, qui permet aux éditeurs de médias de diffuser des articles qui se chargent plus vite que sur une page internet traditionnelle.

Tout cela sera disponible sur les appareils fonctionnant avec le système d'exploitation mobile Android (Google), ajoute le géant technologique, qui espère «l'étendre bientôt». Selon le site spécialisé Recode, Facebook ne parvient pas à s'entendre avec Apple pour mettre en place le système sur les appareils de la marque à la Pomme car cette dernière exige de prendre 30% sur les abonnements. Sollicité par l'AFP, Apple n'a pas donné suite pour commenter.

Envoyer par mail un article

Facebook promet à son tour d'aider la presse à attirer des abonnés

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.