Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiences

RTL, France Info et RMC, vainqueurs de l'audience

16/11/2017 - par Caroline Bonacossa, Amaury de Rochegonde et Delphine Soulas

Alors qu'Europe 1 ne parvient pas à se redresser, RTL, RMC et France Info voient leur part d'audience progresser .

Les résultats de l'étude 126 000 de Médiamétrie, portant sur la période septembre-octobre, confortent le leadership de RTL et la cinquième place de RMC mais ne permettent pas à Europe 1 d'amorcer un redressement.

Avec 12% de l'audience cumulée (+0,1 point sur un an) et 12,8% en part d'audience (+0,3 point), la radio du groupe M6 creuse en effet l'écart avec France Inter, qui affiche 11,1% en AC (-0,2 point) et surtout 10,1% en pda (-1,5%) en raison d'une durée d'écoute ramenée de 2h18 à 2h04 sur un an.

«RTL réalise sa meilleure rentrée depuis quinze ans, aussi bien en audience cumulée qu'en part d'audience, se réjouit Christopher Baldelli, patron de RTL. Tous les programmes qui existaient déjà la saison dernière mais aussi toutes les nouveautés progressent, ce qui montre bien que des changements peuvent marcher tout de suite. Nous avons sûrement récupéré des auditeurs d'Europe 1, RMC aussi, c'est le jeu

«Mercato sauvage»

Laurence Bloch, la directrice de France Inter, est satisfaite de sa rentrée. «Pour la cinquième fois consécutive, nous restons au dessus des 11% en audience cumulée. L'année dernière, France Inter était à son plus haut historique et c'était une année présidentielle. Suite au mercato sauvage [avec les départs à l'antenne de Patrick Cohen, Hélène Jouan ndlr], nous restons la première matinale de France. Ces résultats prouvent que la marque est toujours plus forte que les individus. Nous restons fidèles à notre ligne éditoriale : de l'humain, de l'humeur, de l'exigence et de l'intelligence. Et dernier motif de satisfaction, nous progressons significativement sur les 35-49 ans».

NRJ se place en troisième position en AC, à 10,7% (-0,1 point) et à 6,2% en pda (-0,4 point). Dans deux communiqués, le réseau se flatte d'être «la première radio de France sur les moins de 75 ans» et «le premier morning sur les moins de 65 ans.»

«Toussaint fédérateur»

France Info conforte sa quatrième place sur un an, en passant à 8,5% en AC (+0,6 point) et à 3,8% en pda (+0,4 point). « Nous faisons la plus forte progression, toutes radios confondues, confie Vincent Giret qui dirige la station depuis juilletNous nous plaçons dans une très forte dynamique dès cette rentrée. Pour animer la matinale, suite au départ de Fabienne Sintès, nous avons choisi Bruce Toussaint, un vrai pro de l'info en continu, qui est aussi fédérateur, chaleureux et habitué au média télé. Notre matinale progresse et c'est un très gros succès pour la radio, d'autant que les matinales ont fait l'object d'une concurrence féroce cette année. Et cette progression se confirme aussi sur la télé où l'émission est la plus regardée de toute la grille de Franceinfo».

Bourdin en forme

RMC est stable sur un an en audience cumulée, à 7,8%, mais voit sa part d'audience se renforcer à 6,9% (+0,5 point) en raison d'une durée d'écoute qui passe de 1h51 à 2h01. «Nous sommes la deuxième radio commerciale de France en part d'audience, la première généraliste sur les moins de cinquante et la première commerciale sur les CSP+, affirme Cécilia Ragueneau, directrice générale de RMC. La dirigeante se félicite d'une audience en hausse de 150 000 auditeurs sur le 6h-10h de Jean-Jacques Bourdin (+1 point en pda), qui va de pair avec une augmentation nette des audiences de la matinale de RMC Découverte (+26% en septembre-octobre) et de BFM TV, avec le même Bourdin (+6%). Quant au 18-20h de Christophe Dugarry, il progresse de 184 000 auditeurs.

Europe 1 reste au plus bas

En revanche, c'est une déception pour Europe 1 qui, en dépit de nombreux changements dans sa grille sous la direction de Frédéric Schlesinger, avec notamment l'arrivée de Patrick Cohen dans sa matinale, ne parvient à redresser ni son audience cumulée, qui reste très basse à 7,2% (-0,9 point), ni sa pda, à 5,6% (-1 point).

«Ces résultats sont en ligne avec ce que nous attendions après trois ans de baisse continue et une grille changée à 90%, soit douze émissions sur quatorze entre 5h et minuit, assume Frédéric Schlesinger. Notre premier objectif était de calmer l'hémorragie, ce qui est le cas puisque nous progressons légèrement par rapport à la dernière vague». Europe 1 avait enregistré au printemps une audience de 7,1%, atteignant un plus bas historique et enregistrant une perte de près d'un million d'auditeurs en deux ans.

Envoyer par mail un article

RTL, France Info et RMC, vainqueurs de l'audience

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.